Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Après la Présidence de Le Brun
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> L'après-guerre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gltpier



Inscrit le: 23 Nov 2007
Messages: 44

MessagePosté le: Dim Mar 28, 2010 12:02    Sujet du message: Après la Présidence de Le Brun Répondre en citant

Bonjour,

Je me pose cette question : Qui après Lebrun ?

En effet, son septennat se terminant en 1946 (le 5 avril si je me souviens bien...) qui pour lui succéder ? Au vu de la lecture des institutions FTL, pouvait il réellement prétendre à un troisième mandat ?

Bien à vous


Dernière édition par Gltpier le Dim Mar 28, 2010 19:45; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
clausewitz



Inscrit le: 04 Fév 2007
Messages: 164
Localisation: Nantes

MessagePosté le: Dim Mar 28, 2010 13:34    Sujet du message: Répondre en citant

Il me semble que cela à déjà été tranché. Lors de la mort d'Hélène de Portes, on apprend que le chauffeur considéré par Reynaud comme responsable de la mort de sa maitresse qui avait versé dans la collaboration et condamné à mort (j'ai oublié son nom) avait refusé de demander sa grâce au président de la république Paul Reynaud.

P.S : c'est Albert Lebrun et non Le Brun Very Happy
_________________
Ma nouvelle uchronie

http://clausuchronia.wordpress.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11317
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Mar 28, 2010 14:08    Sujet du message: Répondre en citant

Exact, c'est l'un des jalons déjà posé ("jalons" : rien n'est gravé dans le marbre, mais la probabilité est élevée).
Il n'est pas certain que Lebrun finisse son mandat.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gltpier



Inscrit le: 23 Nov 2007
Messages: 44

MessagePosté le: Dim Mar 28, 2010 19:31    Sujet du message: Répondre en citant

Oups !!! oui c'est Lebrun... :oops: :oops: milles excuses aux puristes...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gltpier



Inscrit le: 23 Nov 2007
Messages: 44

MessagePosté le: Dim Mar 28, 2010 19:42    Sujet du message: Répondre en citant

Lebrun ne terminera pas son mandat pour quelles raisons ? décidément, il ne le terminera jamais son mandat :D :D :D
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11317
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Mar 28, 2010 19:46    Sujet du message: Répondre en citant

Gltpier a écrit:
Lebrun ne terminera pas son mandat pour quelles raisons ? décidément, il ne le terminera jamais son mandat Very Happy Very Happy Very Happy


Il est probable qu'après la Libération, les hommes forts vont imposer une poursuite de la révision constitutionnelle - et Lebrun, un peu comme Coty en 58, va démissionner pour favoriser la rénovation.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gltpier



Inscrit le: 23 Nov 2007
Messages: 44

MessagePosté le: Dim Mar 28, 2010 19:55    Sujet du message: Répondre en citant

Donc les institutions de la 5e République avant la 4e ?

Vous etes trop trop dure avec Lebrun :wink:
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martel



Inscrit le: 17 Aoû 2007
Messages: 252
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Lun Mar 29, 2010 10:11    Sujet du message: Quel numéro de république Répondre en citant

Bonjour,

Le changement de N° n'est pas certain :

1) en FTL, il y a eu une révision constitutionnelle

2) en FTL la 3è république et ses parlementaires ne se sont pas "sucidés" par un vote de pleins pouvoirs au duo Laval Pétain.

3) On pourra parler le cas échéant d'un 3 bis ou d'une 4.

-il a été indiqué dans les annexes que nous aurions à la libération deux référendums comme en OTL. Un pour rejeter la 3è et l'autre pour lancer un projet de constitution
-Après "maturation" cela ne me parait plus aussi automatique.

On peut imaginer le déroulement suivant :

*Débat à Alger en 1942-43 sur l'évolution des institutions qui ne peut déboucher que sur des positions de principe du fait de la nécessité de consulter la nation directement ou indirectement
*Maintien de la 3è révisée à la libération tant que des élections générales ne sont pas tenues
*Elections générales pour reconstituer le parlement
*Retour aux règles de la 3è avant révision ( la révision votée en 1941 est provisoire)
*Débat constitutionnel et ....évolution ou non en 3è sans rien changer ( position des radicaux), 3è bis maintenant un partie de la révision de 1941,
4è type OTL.

Passer à une 5è OTL me parait utopique dans le contexte de la FTL en 1944-1945.


Mais on peut aussi imaginer d'autres scenarii..

Martel
_________________
"Enfin le cardinal a terminé son sort.
Français, que dirons nous de ce grand personnage ?
Il a fait la paix, il est mort :
Il ne pouvait pour nous rien faire davantage. "
Epithaphe anonyme du Cardinal de Mazarin.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gltpier



Inscrit le: 23 Nov 2007
Messages: 44

MessagePosté le: Lun Mar 29, 2010 11:17    Sujet du message: Répondre en citant

Du coup Lebrun pourrait rester président jusqu'en 1946...

Je me doute bien qu'on ne passera pas d'une 3e république à une 5e république sans passé par la 4e... :lol:

Mais les institutions de la 4e FTL ne seraient elle pas proche de la 5e OTL ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martel



Inscrit le: 17 Aoû 2007
Messages: 252
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Lun Mar 29, 2010 12:14    Sujet du message: 5è or not 5è Répondre en citant

Bonjour,

La 5è se caractérise par la prééminence de l'éxécutif sur le législatif.
Elle est issue d'un processus qui croise grossièrement le discours de bayeux de CDG et les travaux sur le parlementarisme rationalisé incarnés par Michel Debré.

La 4è est une tentative "avortée" de rationaliser le travail parlementaire et surtout de permettre au gouvernement de ne plus dépendre du moindre "caprice" du parlement. Il n'en reste pas moins que la 4è est fondamentalement un régime ou le parlement rythme la vie politique.

Pour 1944-1945, un consensus parlementaire pourra se faire pour amender et écrire une constitution complète ( celle de 1875 était à l'origine provisoire et très courte, ( sans préambule...)...). Mais le basculement en faveur de l'éxécutif me parait difficile à soutenir. En OTL, CDG n'y est pas arrivé dans une situation de discrédit de la 3è république, en FTL avec le sursaut ( ou donc le discrédit est moindre) je ne crois pas possible d'introduire un tel basculement aussi vite.

La 3è bis aura à mon avis un gout de 4è OTL plus que de 5è OTL.

Pour le détail et les enjeux d'équilibre entre les pouvoirs, cf le point constitutionnel fait en Annexe 1945-6-1. Very Happy

Par ailleurs, dans la pensée constitutionnelle gaulienne, il y a la volonté de fournir au dépositaire de l'autorité légale, dans ce cas le président, les moyens constitutionnels de gérer des crises du type de celle de mai 1940, ou le général a vu l'éxécutif incapable de prendre des décisions. En FTL, il y a eu sursaut, mais on n'est pas passé bien loin de la paralysie. Ce sont les hommes plus que la constition de 1875 qui ont fait la différence. Le Général devrait s'en souvenir et cheminer vers les mêmes positions qu'en OTL. La difficulté sera cependant plus grande pour "faire passer" auprès du grand public l'évolution vers une prééminence de l'éxécutif.


Amicalement

Martel
_________________
"Enfin le cardinal a terminé son sort.
Français, que dirons nous de ce grand personnage ?
Il a fait la paix, il est mort :
Il ne pouvait pour nous rien faire davantage. "
Epithaphe anonyme du Cardinal de Mazarin.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carthage



Inscrit le: 04 Jan 2009
Messages: 326
Localisation: bourgogne

MessagePosté le: Lun Mar 29, 2010 14:59    Sujet du message: Répondre en citant

Il s'agissait, en 58, face à une crise Algérienne majeure et mortifère de 'rationaliser' le parlementarisme, je ne crois pas qu'aucuns des compagnons de Charles le solitaire ou même lui en personne ne soit en capacité de théoriser vers 42 sur la constitution, trop tôt, on aligne plus ou moins le déroulement FTL sur son homologue OTL pour les ops, ne soyez pas trop pressés pour la politique!!! AMTS, pmd.
_________________
cedant arma togae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Manu Militari



Inscrit le: 28 Aoû 2007
Messages: 57

MessagePosté le: Lun Mar 29, 2010 15:20    Sujet du message: Re: 5è or not 5è Répondre en citant

Martel a écrit:
La difficulté sera cependant plus grande pour "faire passer" auprès du grand public l'évolution vers une prééminence de l'éxécutif.

Le grand public, je ne pense pas. Par contre les classes dirigeantes seront surement contre, avec une référence inévitable à César pour contrer De Gaulle (référence existante en OTL)

Concernant le grand public, j'incline à penser qu'il serait même plutôt pour, voici mes arguments.
1. Une partie de la population française à toujours incliné vers une certain "Césarisme" (comprendre Bonapartiste) (cf les travaux politiques notamment "les 3 droites"). Cette partie de la population va soutenir le projet.

2. Une autre partie de la population qui demande une clarification des responsabilités et une stabilisation du régime. Attention de mon point de vu, c'est une attitude distincte du "Césarisme". Un renforcement de l'exécutif permet (ou semble permettre) résoudre ce problème.

3. Une autre partie de la population sera séduite par l'élection au suffrage universelle en dehors des autres considérations. Selon le principe qu'un suffrage direct permet de garder plus facilement sous contrôle les élus. Attention je parle de l'opinion de la population pas celle des élites.

---------------------------------------------------------------------------------
Question Annexe :
Quel est la probabilité que les élections législatives deviennent à 1 tour ce qui entraine mécaniquement (voir ... je cherche le titre de l'ouvrage de référence ... ) un renforcement du bipartisme. Logiquement un bipartisme accrue entraine une stabilisation du pouvoir executif (voir exemple GB et US)

Personnellement j'estime les probabilités de ce choix comme encore plus faible que la Vème République. Mais c'est une autre piste possible pour résoudre les problème de stabilité donc je l'évoque.


Salutations
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martel



Inscrit le: 17 Aoû 2007
Messages: 252
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Lun Mar 29, 2010 18:00    Sujet du message: donc à débattre... Répondre en citant

ok je vois donc qu'il y a du grain à moudre sur le sujet.
_________________
"Enfin le cardinal a terminé son sort.
Français, que dirons nous de ce grand personnage ?
Il a fait la paix, il est mort :
Il ne pouvait pour nous rien faire davantage. "
Epithaphe anonyme du Cardinal de Mazarin.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didi



Inscrit le: 07 Déc 2006
Messages: 34

MessagePosté le: Lun Mar 29, 2010 18:41    Sujet du message: Répondre en citant

A voir que De Gaulle n'est qu'un parmi d'autre en FTL, il n'est pas le sauveur de l'honneur de la France. Par ailleurs, si en temps de guerre, il peut faire valoir sa voix de par son poste, son charisme et son rôle de pivot (quoique personnellement je ne sois pas convaincu par son importance en FTL), une fois la paix revenue, sans appui politique, face à des partis qui ont une légitimité et qui ne l'aimaient pas trop avant guerre, il a des chances de se faire envoyer balader AMHA.

Après un Mandel peut aimer un renforcement de l'exécutif, et une partie de la droite "légitime" aussi, mais il n'est pas certain que la SFIO de Blum soit pour un renforcement de l'exécutif au delà d'une rationalisation et encore moins le PCF.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carthage



Inscrit le: 04 Jan 2009
Messages: 326
Localisation: bourgogne

MessagePosté le: Lun Mar 29, 2010 18:53    Sujet du message: Répondre en citant

La constitution de la IV éme est un cas historique intéressant, son rejet initial par le corps politique amena à son complet remaniement avant son adoption finale, croirons nous que les Français FTL auront, quelque soit le déroulement des choses, le même comportement que les Français OTL ? Le combat politique entre hommes d'Alger et ceux qui se seront levé, en France, contre l'occupant et les fantoches du NEF risque d'être autrement plus ardu, le sentiment d'abandon et de frustration ressenti par les hexagonaux sera t 'il gommé par la victoire? Avec une réforme constitutionnelle en sus, du genre "on a réfléchi à votre place, faites nous confiance" En bref, surtout à cette époque, il faut surtout toucher aux libertés publiques d'une main tremblante, je ne vois pas l'exécutif ( de provenance parlementaire) FTL se fustiger avec les verges poussées aprés la chute de la France métropolitaine en 1940, ce comportement serait douteux pour des politiques aussi chevronnés et au bénéfice de qui? AMTS.
_________________
cedant arma togae
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> L'après-guerre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com