Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

French bashing FTL ?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
gaullien



Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 937
Localisation: l'Arbresle

MessagePosté le: Mar Mai 14, 2024 16:58    Sujet du message: French bashing FTL ? Répondre en citant

Dans la version OTL, un french bashing c'est développer au USA a cause l'armistice du 22 juin 1940, violant l'engagement interallié du 28 mars 1940, et la mise en place de la politique de collaboration avec l'Allemagne nazie, événements perçus dans les pays anglo-saxons comme une « trahison », et ailleurs comme un reniement des valeurs morales jusque-là diffusées par la France.

Quand est-il dans la version FTL ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le poireau



Inscrit le: 15 Déc 2015
Messages: 1326
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Mai 14, 2024 17:04    Sujet du message: Re: French bashing FTL ? Répondre en citant

gaullien a écrit:
Dans la version OTL, un french bashing c'est développer au USA a cause l'armistice du 22 juin 1940, violant l'engagement interallié du 28 mars 1940, et la mise en place de la politique de collaboration avec l'Allemagne nazie, événements perçus dans les pays anglo-saxons comme une « trahison », et ailleurs comme un reniement des valeurs morales jusque-là diffusées par la France.

Quand est-il dans la version FTL ?


Justement, vos rédacteurs bien-aimés sont en train de discuter en ligne d'un sujet proche de celui-ci ; mais je crains de trop en dire au risque de spolier !
Disons simplement que certaines des conclusions vers lesquelles nous nous dirigeons sont... surprenantes !
_________________
“Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit” (Napoléon)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 9622

MessagePosté le: Mar Mai 14, 2024 17:13    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais mettre les pieds dans le plat... des trois guerres contre l'Allemagne, celle qu'il ne fallait surtout pas perdre c'était celle de 1940. A cause de l'abomination nazie, étalée dans Mein Kempf, noir sur blanc.

La défaite de la France s'est traduite par 4 ans d'occupation du continent (juin 1940 - juin 1944, et même plus) ce qui a laissé les coudées franches aux nazis pour exterminer à tout va.

Et en plus de ça, le cout des deux débarquements - Overlord et Dragoon. C'était loin d'être gagné en 1942 ou 1943, ni même le 6 juin (Omaha beach).

Donc ça aurait été mieux pour tout le monde si la France n'avait pas perdu sa guerre en six semaines voire en 5 jours (soit: le 15 mai, quand les panzers sortent des Ardennes et foncent vers la mer. Inarrêtables, et le 20 mai c'est plié: le piège est refermé sur les meilleures forces alliées. GAME OVER).

C'est ce qui rends cette défaite si honteuse au regard de l'histoire. Après, les américains et britanniques ont eut leur propres responsables, avant 1940: les isolationnistes et autre Chamberlain & Halifax...

C'est vraiment la défaite des trois grandes démocraties de 1939: la France et la Grande Bretagne et les USA.
_________________
Sergueï Lavrov: "l'Ukraine subira le sort de l'Afghanistan" - Moi: ah ouais, comme en 1988.
...
"C'est un asile de fous; pas un asile de cons. Faudrait construire des asiles de cons mais - vous imaginez un peu la taille des bâtiments..."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mikey1983



Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 262
Localisation: Helsinki, Finland

MessagePosté le: Mar Mai 14, 2024 22:09    Sujet du message: Répondre en citant

I see something similar in the Russo-Ukrainian War, i.e., as the one war where Ukraine, and by extension the West, absolutely must not lose. And here, too, I see internal political division and weakness - not Ukraine so much as her western backers - as the bigger problem than the enemy's military strength. Like Germany in the 1930s, Russia has been constantly allowed to get its way since 2008 (in Georgia) until we are now at this point. To be blunt, I would rather see an American counterforce first strike* against Russia and all that entails than see Ukraine go under - if only because the latter would inevitably result in a nuclear exchange at some future point, in my opinion.

To get back to the thread topic at hand, I think there probably will be some form of French bashing in the FTL, though it will take a different form compared to OTL. In FTL, France will be in a similar level as countries like Poland, Norway, the Netherlands, Belgium and Greece, whose governments all refused to surrender even as their countries were overrun and who formed governments-in-exile - and in many cases also armies-in-exile. In that sense France will be a special case as its government would have relocated to what was universally recognized as official French territory as opposed to a colony, like Greece in FTL holding onto Crete before the liberation of mainland Greece. This might also be compared to the Belgian Army in WWI holding the 5% of unoccupied Belgian territory behind the Yser Front against the Germans.

In other words, the fall of mainland France in FTL will be seen as a severe military defeat, similar to Poland getting overrun by Germany and the USSR, or Norway and Belgium getting overrun by the Germans, rather than a political collapse, though it will probably take years if not decades before the full knowledge of how close-run avoiding a French political collapse actually was. There will be the infamous collaborators and their myriad crimes, of course, but they will be more on the level of collaborators like Quisling and other traitors, rather than an indictment on the French state and political system as a whole. What bashing there will be will likely mostly involve the shallow mockery of French military prowess or the perceived lack of it, ignoring (as these things always do) how pretty much everyone else were also caught unprepared militarily, and how the political failures against Germany in the 30s were very much a "team effort." Or the FTL post-1940 French military efforts as part of the wider Allied campaign, for that matter.

*Though that is a bit of a tautology; a counterforce attack is specifically meant for a first strike, to take out as much of the enemy's nuclear capabilities as possible before they can retaliate.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le poireau



Inscrit le: 15 Déc 2015
Messages: 1326
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Mai 14, 2024 23:14    Sujet du message: Répondre en citant

mikey1983 a écrit:
To get back to the thread topic at hand, I think there probably will be some form of French bashing in the FTL, though it will take a different form compared to OTL. In FTL, France will be in a similar level as countries like Poland, Norway, the Netherlands, Belgium and Greece, whose governments all refused to surrender even as their countries were overrun and who formed governments-in-exile - and in many cases also armies-in-exile. In that sense France will be a special case as its government would have relocated to what was universally recognized as official French territory as opposed to a colony, like Greece in FTL holding onto Crete before the liberation of mainland Greece. This might also be compared to the Belgian Army in WWI holding the 5% of unoccupied Belgian territory behind the Yser Front against the Germans.

In other words, the fall of mainland France in FTL will be seen as a severe military defeat, similar to Poland getting overrun by Germany and the USSR, or Norway and Belgium getting overrun by the Germans, rather than a political collapse, though it will probably take years if not decades before the full knowledge of how close-run avoiding a French political collapse actually was. There will be the infamous collaborators and their myriad crimes, of course, but they will be more on the level of collaborators like Quisling and other traitors, rather than an indictment on the French state and political system as a whole. What bashing there will be will likely mostly involve the shallow mockery of French military prowess or the perceived lack of it, ignoring (as these things always do) how pretty much everyone else were also caught unprepared militarily, and how the political failures against Germany in the 30s were very much a "team effort." Or the FTL post-1940 French military efforts as part of the wider Allied campaign, for that matter.


IL est cependant difficile de classer la France au même niveau que la Pologne, la Belgique ou la Grèce.
Même vaincue, chassée de Métropole et en exil elle est en mesure FTL de conserver un appareil militaire significatif, certes très loin de l'ampleur de celui d'avant mai 1940 mais néanmoins pas du tout négligeable.
En fait jusqu’au 8 mai 44 et Overlord le volume de forces militaires françaises engagées au front en Europe est au moins équivalent à celui des forces britanniques ou même américaines ! Et elles sont souvent qualitativement supérieures.
Et même à la fin de la guerre en Europe, quant les USA auront atteint leur pleine mobilisation, elles représenteront toujours environ 15 à 20 % des armées alliées en Europe.
La contribution française n'est donc absolument pas négligeable sur le plan strictement quantitatif et je ne parle même pas de ses effets qualitatifs (par exemple sur le plan doctrinal).
Elle pèse certes moins que la Grande-Bretagne, mais cependant davantage que toutes les autres nations contributrices au front européen réunies. Pas une "petite" nation donc, mais un "Grand" tout de même, fusse le plus modeste de tous.
_________________
“Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit” (Napoléon)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mikey1983



Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 262
Localisation: Helsinki, Finland

MessagePosté le: Mer Mai 15, 2024 00:22    Sujet du message: Répondre en citant

le poireau a écrit:
IL est cependant difficile de classer la France au même niveau que la Pologne, la Belgique ou la Grèce.
Même vaincue, chassée de Métropole et en exil elle est en mesure FTL de conserver un appareil militaire significatif, certes très loin de l'ampleur de celui d'avant mai 1940 mais néanmoins pas du tout négligeable.
En fait jusqu’au 8 mai 44 et Overlord le volume de forces militaires françaises engagées au front en Europe est au moins équivalent à celui des forces britanniques ou même américaines ! Et elles sont souvent qualitativement supérieures.
Et même à la fin de la guerre en Europe, quant les USA auront atteint leur pleine mobilisation, elles représenteront toujours environ 15 à 20 % des armées alliées en Europe.
La contribution française n'est donc absolument pas négligeable sur le plan strictement quantitatif et je ne parle même pas de ses effets qualitatifs (par exemple sur le plan doctrinal).
Elle pèse certes moins que la Grande-Bretagne, mais cependant davantage que toutes les autres nations contributrices au front européen réunies. Pas une "petite" nation donc, mais un "Grand" tout de même, fusse le plus modeste de tous.


Well, yes. I was trying to cover that with the "special case" phrase, though admittedly it is rather sparse when trying to describe all of the above. The existence of the Navy, in particular, as the one largely intact branch of the armed forces, would be critical in the 1940-41 period and after, allowing the Allies to keep the Mediterranean as an Allied lake, shut out the Axis from Africa and make the Battle of the Atlantic that much harder for Germany. How much would all this be remembered by international (Anglosphere-dominated) popular culture would be another question entirely, seeing as Hollywood had no qualms about stealing the Royal Navy's achievement of capturing the first naval Enigma machine and turning it into a US feat in U-571...

France would certainly be listed among the "Great" members of the Allies, and instead of the "Big Three" there would be the "Big Four", though France would have the unfortunate distinction of being the only member of the Four to have most of their country occupied by the enemy and needing to liberate it, even as its government continued the war nonetheless.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Monomaker



Inscrit le: 04 Juin 2023
Messages: 38
Localisation: Nantes

MessagePosté le: Mer Mai 15, 2024 00:26    Sujet du message: Répondre en citant

mikey1983 a écrit:

To get back to the thread topic at hand, I think there probably will be some form of French bashing in the FTL, though it will take a different form compared to OTL. In FTL, France will be in a similar level as countries like Poland, Norway, the Netherlands, Belgium and Greece, whose governments all refused to surrender even as their countries were overrun and who formed governments-in-exile - and in many cases also armies-in-exile. In that sense France will be a special case as its government would have relocated to what was universally recognized as official French territory as opposed to a colony, like Greece in FTL holding onto Crete before the liberation of mainland Greece. This might also be compared to the Belgian Army in WWI holding the 5% of unoccupied Belgian territory behind the Yser Front against the Germans.

In other words, the fall of mainland France in FTL will be seen as a severe military defeat, similar to Poland getting overrun by Germany and the USSR, or Norway and Belgium getting overrun by the Germans, rather than a political collapse, though it will probably take years if not decades before the full knowledge of how close-run avoiding a French political collapse actually was. There will be the infamous collaborators and their myriad crimes, of course, but they will be more on the level of collaborators like Quisling and other traitors, rather than an indictment on the French state and political system as a whole. What bashing there will be will likely mostly involve the shallow mockery of French military prowess or the perceived lack of it, ignoring (as these things always do) how pretty much everyone else were also caught unprepared militarily, and how the political failures against Germany in the 30s were very much a "team effort." Or the FTL post-1940 French military efforts as part of the wider Allied campaign, for that matter.


D'accord avec le poireau sur ce coup là. Déjà, même la Belgique et la Grèce ne sont pas au même niveau qu'elles étaient OTL. La Grèce contribue fortement à la campagne des Balkans avec ses unités aériennes et ses 2 corps d'armées tandis que la Belgique passe d'une brigade en vrai à 1 armée et les unités aériennes qui l'accompagnent! La Belgique FTL me fait un peut penser à une version différente de la France Libre, sans le gouvernement collaborateur bien sur, mais le gouvernement qui se bat en exil à Londres avec l'appui de sa colonie, le Congo, qui se bat sur de multiples fronts, l'Afrique Orientale, l'Italie, la France, la Birmanie et l'Indochine, avant de revenir libérer son sol européen avec l'aide de ses alliés.

Je pense que la France FTL est encore plus différente du fait que les institutions perdurent et qu'il existe une continuité de la vie politique dans les colonies avec des élections législatives, des réformes, des choix pour l'après-guerre qui n'attendent pas le retour en métropole, le développement économique, etc...

Le French bashing se concentrera toujours sur la défaite de 1940, bien que peut-être atténué parce que l'on se bat plus longtemps et qu'on résiste plus et aussi que certains américains se rappelleront peut-être que les Dunkerque et Strasbourg ont quelquefois sauvés la peau des Marines et les fesses des G.I dans le Pacifique.
Toutefois, je pense qu'on critiquera beaucoup plus la France sur ces positionnements politiques et diplomatiques, du style "c'est la faute des français si Tito le communiste est au pouvoir en Yougoslavie" ou encore "les maudits froggies ont laissés Ho-chi Minh s'installer au Vietnam". Un french bashing dans la ligne de l'anticommunisme.
Peut-être qu'il existera aussi un bashing plus raciste issu de la frange conservatrice et xénophobe américaine qui dirait qu'on a pas été foutu de gagner sans les peuples des colonies ---> sous-entendu: "les français sont faibles parce qu'ils se sont battus avec des noirs et des arabes, qui eux sont inférieurs aux blancs". Un bashing selon moi bien plus détestable que ce que l'on subit dans la réalité.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 9556
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Mer Mai 15, 2024 08:38    Sujet du message: Répondre en citant

Pas directement de la faute des francais pour la Yougoslavie. C'était sans doute inévitable.
Mais pour revenir au cas particulier :
- la Grèce : en apparence, tout va bien, avec un régime étant resté en place et une armée défaite mais valeureuse et qui a ensuite tenu son rang jusqu'à la fin ou presque. En réalité, fractures très profondes dans le pays, défaillances avérées (quoique moins graves qu'OTL) du régime, beaucoup de rancoeur. Possible que l'union se refasse autour d'une haine anti-allemande, avec un opinion nationaliste,
- La Yougoslavie : bien plus compliqué (non ?). Début de guerre civile, synthèse manquée entre les exilés et les résistants, lutte de pouvoir après ... Une France 44 qui aurait dérapé, à la limite de la Grèce OTL,
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le poireau



Inscrit le: 15 Déc 2015
Messages: 1326
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Mai 15, 2024 08:44    Sujet du message: Répondre en citant

Monomaker a écrit:
mikey1983 a écrit:

To get back to the thread topic at hand, I think there probably will be some form of French bashing in the FTL, though it will take a different form compared to OTL. In FTL, France will be in a similar level as countries like Poland, Norway, the Netherlands, Belgium and Greece, whose governments all refused to surrender even as their countries were overrun and who formed governments-in-exile - and in many cases also armies-in-exile. In that sense France will be a special case as its government would have relocated to what was universally recognized as official French territory as opposed to a colony, like Greece in FTL holding onto Crete before the liberation of mainland Greece. This might also be compared to the Belgian Army in WWI holding the 5% of unoccupied Belgian territory behind the Yser Front against the Germans.

In other words, the fall of mainland France in FTL will be seen as a severe military defeat, similar to Poland getting overrun by Germany and the USSR, or Norway and Belgium getting overrun by the Germans, rather than a political collapse, though it will probably take years if not decades before the full knowledge of how close-run avoiding a French political collapse actually was. There will be the infamous collaborators and their myriad crimes, of course, but they will be more on the level of collaborators like Quisling and other traitors, rather than an indictment on the French state and political system as a whole. What bashing there will be will likely mostly involve the shallow mockery of French military prowess or the perceived lack of it, ignoring (as these things always do) how pretty much everyone else were also caught unprepared militarily, and how the political failures against Germany in the 30s were very much a "team effort." Or the FTL post-1940 French military efforts as part of the wider Allied campaign, for that matter.


D'accord avec le poireau sur ce coup là. Déjà, même la Belgique et la Grèce ne sont pas au même niveau qu'elles étaient OTL. La Grèce contribue fortement à la campagne des Balkans avec ses unités aériennes et ses 2 corps d'armées tandis que la Belgique passe d'une brigade en vrai à 1 armée et les unités aériennes qui l'accompagnent! La Belgique FTL me fait un peut penser à une version différente de la France Libre, sans le gouvernement collaborateur bien sur, mais le gouvernement qui se bat en exil à Londres avec l'appui de sa colonie, le Congo, qui se bat sur de multiples fronts, l'Afrique Orientale, l'Italie, la France, la Birmanie et l'Indochine, avant de revenir libérer son sol européen avec l'aide de ses alliés.

Je pense que la France FTL est encore plus différente du fait que les institutions perdurent et qu'il existe une continuité de la vie politique dans les colonies avec des élections législatives, des réformes, des choix pour l'après-guerre qui n'attendent pas le retour en métropole, le développement économique, etc...

Le French bashing se concentrera toujours sur la défaite de 1940, bien que peut-être atténué parce que l'on se bat plus longtemps et qu'on résiste plus et aussi que certains américains se rappelleront peut-être que les Dunkerque et Strasbourg ont quelquefois sauvés la peau des Marines et les fesses des G.I dans le Pacifique.
Toutefois, je pense qu'on critiquera beaucoup plus la France sur ces positionnements politiques et diplomatiques, du style "c'est la faute des français si Tito le communiste est au pouvoir en Yougoslavie" ou encore "les maudits froggies ont laissés Ho-chi Minh s'installer au Vietnam". Un french bashing dans la ligne de l'anticommunisme.
Peut-être qu'il existera aussi un bashing plus raciste issu de la frange conservatrice et xénophobe américaine qui dirait qu'on a pas été foutu de gagner sans les peuples des colonies ---> sous-entendu: "les français sont faibles parce qu'ils se sont battus avec des noirs et des arabes, qui eux sont inférieurs aux blancs". Un bashing selon moi bien plus détestable que ce que l'on subit dans la réalité.


Sur la perception de la France il faut raisonner par analogie : OTL le Royaume-Uni, les États-Unis et l'Union Soviétique ont aussi subis des défaites écrasantes, voire humiliantes, face à l'Axe à leur entrée en guerre. Mais est-ce cela que la postérité et l'opinion ont retenu ou bien leur victoire finale ?
Pour prendre un exemple qui parlera au monde anglo-saxon : l'évacuation de Dunkerque. Elle fait suite à une terrible défaite du BEF ; mais ce qu'on en retient c'est la résistance héroïque et l'évacuation miraculeuse qui permet à la Grande-Bretagne de sauver son armée et de poursuivre le combat. Et au final la défaite avant Dunkerque est oubliée, effacée, par tout le reste, le retour sur le continent et la victoire finale.
Or le Grand Déménagement n'est-il pas autre chose qu'un Dunkerque XXL ? Et ce qui est vrai pour les Anglais devrait l'être également pour les Français !
Donc le vrai problème de 1940 n'était pas la défaite mais bien l'armistice (et la collaboration qui a suivi). La France a failli moins parce qu'elle a été vaincue que parce qu'elle a lâchement et traitreusement abandonné et trahit !
Mais si vous retirez cela FTL, forcément vous créez une perception très différente.
Et au-delà de l'aspect un peu anecdotique du "french bashing", ceci a aussi potentiellement des répercutions politiques, stratégiques et diplomatiques profondes... et c'est précisément de cela dont nous sommes en train de débattre entre rédacteurs.
_________________
“Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit” (Napoléon)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Monomaker



Inscrit le: 04 Juin 2023
Messages: 38
Localisation: Nantes

MessagePosté le: Mer Mai 15, 2024 11:17    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Pas directement de la faute des francais pour la Yougoslavie. C'était sans doute inévitable.
Mais pour revenir au cas particulier :
- la Grèce : en apparence, tout va bien, avec un régime étant resté en place et une armée défaite mais valeureuse et qui a ensuite tenu son rang jusqu'à la fin ou presque. En réalité, fractures très profondes dans le pays, défaillances avérées (quoique moins graves qu'OTL) du régime, beaucoup de rancoeur. Possible que l'union se refasse autour d'une haine anti-allemande, avec un opinion nationaliste,
- La Yougoslavie : bien plus compliqué (non ?). Début de guerre civile, synthèse manquée entre les exilés et les résistants, lutte de pouvoir après ... Une France 44 qui aurait dérapé, à la limite de la Grèce OTL,


J'ai bien compris que ce n'était pas la faute des français pour Tito, mais les gens qui font du bashing, de quelque pays que ce soit d'ailleurs, ont tendance à faire des raccourcis et à ne pas s'arrêter aux détails.

La Grèce : je disais du point de vue purement militaire. Sinon, c'est sur que Salonique, Volos, Muller, tout ça ... ça fait du dégât dans les consciences et dans les corps.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Colonel Gaunt



Inscrit le: 26 Mai 2015
Messages: 1938
Localisation: Val de Marne

MessagePosté le: Mer Mai 15, 2024 12:33    Sujet du message: Répondre en citant

Et puis dégrader une grande puissance, c'est plus facile pour mettre la main sur ses anciennes possessions ....
_________________
Les guerres de religion consistent à se battre pour savoir qui a le meilleur ami imaginaire
Citation vue sur le net
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 4130
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Jeu Mai 16, 2024 03:23    Sujet du message: Répondre en citant

Il me semble que le French Bashing aux USA est un phénomène assez récent. Durant la 2GM, la France en général et la France Libre en particulier, bénéficiait même d’un capital de sympathie considérable, dont l’administration Roosevelt a dû tenir compte dans son approche fondamentalement pro-Vichy. Pendant des siècles, la France a été vue outre-Atlantique comme la puissance militaire majeure qu’elle était. Le souvenir de l’intervention française dans la guerre d’indépendance américaine a renforcé ce sentiment, et même la mode vestimentaire américaine s’est longtemps inspirée des habitudes françaises. Il n’y a qu’a voir les régiments de zouaves recrutés par les deux côtés de la guerre civile (mais surtout au Nord), et le képi qui coiffait la plupart des combattants. Après la défaite de la France face a la Prusse, l’engouement pour la mode militaire française s’est atténué, mais le prestige de la France en tant que puissance militaire est resté considérable et s’est même raffermi lors de la Grande Guerre.

Il est toutefois archi-clair que l’effondrement du printemps 1940 a porte un coup fatal a la réputation militaire de la France outre-Atlantique. Mais c’est aussi le résultat de la politique gaulliste vis-à-vis de l’OTAN, et plus récemment de l’attitude réticente de la France lors de la guerre du Golfe. Les Etats-Unis et la France se font une idée différente du concept d’alliance et de partenariat, et ce qui révolte les Américains, c’est de constater que la France n’est pas un allié fiable parce qu’elle ne se comporte pas comme ils pensent qu’un allié doit se comporter.

Il y a d’ailleurs un parallèle à établir entre les relations franco-américaines et celles de vieux couples en public. Un couple américain s’efforcera souvent de projeter une image d’harmonie et de concorde, même en cas de désaccord flagrant, quitte à régler ça dans l’intimité. A l’inverse, un couple français dans la même situation n’éprouvera aucune difficulté à afficher un désaccord majeur, allant même parfois jusqu’à le surjouer, afin de démontrer aux yeux de tous l’indépendance émotionnelle des partenaires et la solidité de leur union.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 10204

MessagePosté le: Jeu Mai 16, 2024 08:26    Sujet du message: Répondre en citant

Bonne remarque, je fréquente quelques Américains et j'ai toujours été peiné de leur... comment dire cela sans que cela paraisse désobligeant? Ils sont sans subtilités. C'est oui ou c'est non. C'est blanc ou c'est noir. C'est toujours les "Good Guys" d'un côté et les "Bad Guys" de l'autre. Je veux dire c'est la vision hollywoodienne du monde... 0% de subtilité. Il y a quelques années Colin Powell (qui fut secrétaire d'état sous Bush Junior) avait dit (à peu près, c'est une citation de mémoire donc forcément inexacte): "Autrefois, les Américains croyaient qu'ils acceptaient la guerre c'est que la cause devait être juste. Maintenant, parce que l'Amérique entre en guerre la cause devint juste."
L'Amérique definit à présent le bien en fonction de ses intérêts, on l'a encore vu récemment avec Joe Biden interdisant aux Ukrainiens de frapper les raffineries russes... de peurt que le prix de l'essence à la pompe n'augmente aux USA! Les Ukrainiens devenant soudain les Bad Guys parce que... ils faisaient quelque chose qui dérangeait les Américains.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 2687
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Jeu Mai 16, 2024 17:34    Sujet du message: Répondre en citant

J'adore les version de JPBWEB et Anaxagore et j'aimerais ajouter un plus.

Les USA considèrent qu'ils sont un pays hégémonique, et que tout pays "alliées", plutôt "soumis" doivent fixer les règles définis par les USA.
Malheureusement, en France, on aime pas cela, on est un peuple bagarreurs, indépendant et fier et avoir une nation, qui sous prétexte qu'elle est la plus riche et la plus puissance va nous imposer ses règles, ben, on aime pas, déjà qu'on aime pas trop les règles fixer par notre propres gouvernement, alors ceux des autres, qu'ils aillent au diable (en étant polie)

Ensuite, il y a aussi le coté "amour-haine", les USA nous adore parce que justement, on est pas les bénis oui-oui, on leur résiste, et on les fascine, par notre culture, notre histoire, notre "style", nos pratiques, mais ce qui les attire chez nous, fait aussi qu'on est détester chez eux, d'ailleurs, les caricatures françaises au USA mettent l'accent sur cela.
Je me rappelle toujours de cette phrase: "La frontière entre l'amour et la haine est un fil très fin" (si je me trompe pas) et les USA passe d'un coté à l'autre comme un enfant sur un carrelage noir et blanc.

Et pour finir, la petite version/interprétation patriote:
Le French Bashing est un moyen pour les USA de nous rabaisser parce que tout simplement, ils ont peur de nous et qu'en nous humiliant, ils nous descende à leur niveau.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JPBWEB



Inscrit le: 26 Mar 2010
Messages: 4130
Localisation: Thailande

MessagePosté le: Ven Mai 17, 2024 06:44    Sujet du message: Répondre en citant

Malgré son déclin en tant que grande puissance, la France conserve (ou a conservé longtemps) une place particulière aux yeux de l’élite culturelle et politique américaine. Le président G.W. Bush s’était efforcé de ridiculiser ceux de ses détracteurs qui soutenaient l’idée qu’une coalition ne puisse être qualifiée d’internationale que si la France y participe.

Le French Bashing aux USA n’est véritablement aigu que dans le contexte de l’effondrement militaire et politique de 1940. Dans les autres domaines, la France y conserve une image très positive, y compris en matière de diplomatie (au-delà de ce que nous jugerions justifié, probablement). Chris Patten, le dernier gouverneur de Hong Kong et auteur prolifique écrivait à propos de la supposée « relation particulière » dont jouirait le Royaume-Uni dans ses relations avec les USA que les Britanniques ne devraient pas s’en gausser. Il soutenait que les Américains perçoivent parfaitement l’arrogance tant des Britanniques que des Français a leur égard, mais qu’a tout prendre, ils préfèrent la relative franchise de l’arrogance française, qu'ils jugent rafraichissante, alors que l’arrogance britannique prend la forme assez insultante de la morgue condescendante d’un majordome de Downton Abbey.
_________________
"L'histoire est le total des choses qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Discussions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com