Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les B-24 français
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Matériels et armement
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 7573
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mer Mai 11, 2022 21:44    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, on trouve parfois de belles surprises sur le Net.
Je savais pour les réalisations de la PAA (anticipant les constructions du génie militaire américain par la suite), mais pas en Guyane !
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
solarien



Inscrit le: 13 Mai 2014
Messages: 2399
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 00:13    Sujet du message: Répondre en citant

Sans oublier que le gouvernement va chercher a mettre en valeur ses colonies et même si on pense surtout à l'AFN, la Guyane permet de faire un peu d'orpaillage, installer une piste aérienne en dure pourrait être un moyen de favoriser le développement de la colonie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Archibald



Inscrit le: 04 Aoû 2007
Messages: 6821

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 05:07    Sujet du message: Répondre en citant

Ce que PanAm veut... ils mettent les moyens pour l'obtenir. Et Oncle Sam approuve, et viens filer un coup de main. Juan Trippe avait un sacré entregent. Depuis les années 20 au moins PanAm a l'expérience de développer des hydrobases a partir de rien à travers le monde, notamment dans le Pacifique. A côté de certains atolls du Pacifique, la Guyane c'est Byzance ou presque.
_________________
"I fight for you Albuquerque. Better call Saul !"

"Ya basta de negocios. TRAIGAN LAS CHICAS !!"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Etienne



Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2688
Localisation: Faches Thumesnil (59)

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 06:55    Sujet du message: Répondre en citant

Je continue de penser que l'option brésilienne perdurera...

Car exploitée avec force contrats par Air France.

Qui existe toujours FTL, même sous la férule des LAM.

Le Brésil ne peut donc pas refuser une exploitation, et par là-même, une amélioration des terrains, d'autant que si le gouvernement a peut-être une tendance pro-nazie, sur place, ce serait plutôt du pro-français: Les exploitations datent de l'aéropostale, bien avant 1933!

OTL, Vichy avait à peu près suspendu les vols Atlantique Sud, peu utiles.
Mais FTL, les besoins sont là. Pas pour le Brésil, mais c'est l'escale numéro 1 pour les Antilles... et les USA.
_________________
"Arrêtez-les: Ils sont devenus fous!"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 7573
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 07:23    Sujet du message: Répondre en citant

Les deux ne sont sans doute pas incompatibles, en effet.
Les Alliés voudront quand même faire en sorte que des yeux et des oreilles indiscrets au Brésil (il y en a !) signalent trop vite à Berlin le passage d'avions de guerre.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 1472
Localisation: Dans le Sud, peuchère !

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 07:35    Sujet du message: Répondre en citant

Le volet "Amérique du sud" arrive. Là... bref, on va voir Embarassed

B-24 français, suite :


"...Ce n’est qu’en toute fin 1942 / début 1943 que la Guyane est enfin dotée d’infrastructures lui permettant d’accueillir des « lourds ». Cette nouvelle liaison – qui ne conduit pas pour autant à l’abandon du transit par les Antilles – répond à diverses exigences, militaires tout autant que logistiques, politiques et diplomatiques. Tout d’abord, il faut savoir que si Guadeloupe et Martinique sont bien reliées à la Métropole par la voie des airs, c’est par des hydravions. La construction en urgence d’une piste « en dur » et des infrastructures y afférant à Pointe-à-Pitre est menée tambour battant avec le concours d’entreprises US. L’existence de l’hydrobase qui a accueilli le « Lieutenant de Vaisseau Paris » en son temps n’est pas pour rien dans le choix de cette implantation. En 1942, par un accord entre Alger et Washington, le plan d’eau abritera des Catalina porteurs de l’étoile blanche surveillant la Mer des Caraïbes, mais ceci est une autre histoire.
Cette unique piste « en dur » de Pointe-à-Pitre connaît cependant assez tôt divers problèmes sans doute liés à la rapidité de sa mise en œuvre, et même si les travaux entrepris en conséquence donnent satisfaction, la réalisation de la base de Cayenne est accélérée. L’expérience acquise en Guadeloupe lui profitera, et la première unité en transit pour Dakar s’y pose en janvier 1943. (Sur une unique bande de bitume, le reste est encore en terre battue, et souvent, il pleut ! Les plaques métalliques PSP seront les bienvenues.) A la grande déception des équipages, le confort y est ... spartiate. Surtout au début. Mess sous tente, dortoirs de même... Seuls les bâtiments administratifs et les locaux radio et météo sont en dur – ainsi que les bâtiments abritant le personnel permanent de la base. Même les trouffions chargés de la sécurité des lieux, des avions et des personnes dorment sous toile, dans des hamacs. Quant au climat, il est équatorial. Certes, on est loin des conditions de vie des GB US du Pacifique, mais enfin, ça change du confort de Fort Worth ! Heureusement, premièrement, ce n’est qu’une étape vers l’Afrique, et secondement le nécessaire arrivera petit à petit, et le niveau d’accueil se relèvera progressivement.
L’implantation de cette base à Cayenne répond à divers impératifs : tout d’abord, nous l’avons vu, soulager Pointe-à-Pitre. Ensuite, si au total le trajet US-Algérie en est rallongé, la dernière étape qui voit les avions atterrir à Dakar – si tout se passe bien – est écourtée. Or, un vol écourté, c’est moins de fatigue pour les hommes et les machines, moins de carburant, et (un petit peu) plus de fret. A cette époque, un ou deux cartons de pièces de rechange en plus, ce n’est pas du luxe. L’installation, à Dakar, d’un émetteur radio de forte puissance permet au personnel naviguant de se « caler » sur ses émissions, ce qui leur facilite la tâche.
Autre aspect des choses : la France « marque son territoire » dans la région. Le Brésil comprendra le message. Et puis, aussi, et ce n’est pas le moins important, les cocardes françaises s’affichent sur des appareils modernes aux yeux de toute l’AOF et AEF : journaux et surtout Actualités Cinématographiques, aimablement sollicités, les montreront à l’envi. Tout sera fait pour qu’ailleurs qu’à Dakar, Libreville ou N’Djamena, sur un drap presque blanc tendu dans la cour de la Mission, les « locaux » puissent admirer la puissance et la modernité de la France combattante. Un message aussi adressé à tous ceux qui ont encore quelque sympathie pour « les gens de Paris », sympathisants qui ne se manifestent pas ouvertement, mais dont on sait qu’ils existent. A bon entendeur, salut !
A Dakar, les « convoyeurs » passent la main aux équipages des GB venus chercher leurs montures, puis s’en retournent par le même chemin, dans un appareil civil ou un C-47. Attention : dit comme cela, on pourrait croire que ces hommes, s’ils ne font que ça, le font à la chaîne, débarquant en Amérique pour repartir aussitôt. On en est loin. Des périodes de repos salutaires leur sont régulièrement accordées. Petit bémol : alors que sur des liaisons régulières à longue distance, on trouve quelques équipages féminins, le club des convoyeurs reste un milieu très fermé exclusivement masculin.
Les équipages de bombardiers sont désormais formés sur le sol algérien. S’ils sont donc familiers du B-24 (ou du LB-30), il faut quand même leur expliquer deux ou trois choses, avant de les lâcher pour traverser un autre océan, de sable celui-là. (Et il vaut mieux ne pas compter sur une compagnie saharienne en cas de pépin). Des balises radio installées dans le Grand Sud les guident tout au long de leur vol. Taux de perte sur cette route : insignifiant (mais pas nul). Ces équipages se divisent en deux catégories : en premier, des « bleus » qui viennent prendre en charge leur appareil, ou des équipages plus aguerris, dont le GB voit ses « vieilles » unités remplacées par des versions plus modernes. « Bleus » et « Anciens » appartenant souvent à la même unité, un début d’amalgame se fait ainsi au Sénégal.
Comme transporteur aérien, le B-24 en version « bombardier » n’est pas au mieux de sa forme, d’autant que le centrage de la cargaison dans un espace pas vraiment prévu pour se révèle « pointu ». Fort Worth, site de construction de la Consolidated, livre alors dès septembre 42 le C-87, conversion de cellules de B-24D réalisée pour emporter jusqu’à 5 tonnes de fret. Les soutes à bombes condamnées, le chargement s’effectue par une ouverture latérale. Sept C-87 sont préemptés par l’Armée de l’Air, suivis d’une commande ferme de dix appareils, dont quatre sont consacrés au transport de passagers. (Confort minimal). Bien que souffrant des mêmes défauts que la version « guerrière » dont ils sont issus, tous permettront d’assurer une liaison entre Alger et divers territoires africains , équipant par exemple la L 49 de Dakar, ainsi qu’avec l’Indochine,
_________________
Timeo danaos et dona ferentes


Dernière édition par houps le Jeu Mai 12, 2022 08:16; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 8717

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 07:42    Sujet du message: Répondre en citant

Excuse-moi mais, par "accord entre paris et Washington" tu veux dire par accord entre Alger et Washington.
Paris est occupée, et je doute que le NEF veuille autoriser une base américiane aux Antilles... et plus concrètement qu'il le puisse.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 7573
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 08:14    Sujet du message: Répondre en citant

@houps, bravo pour l'ambiance, on s'y croit. Applause

Bon, je te laisse lire le lien que j'ai donné sur la Gallion. J'ajoute ici deux phrases importantes extraites de l'article :
- dès le début de l’année 1940, la PAA manifeste son intérêt pour le seul territoire français d’Amérique du Sud : la Guyane
- le Gallion rejoindra l’ADP dès juillet 1941, cristallisant l’ambition militaire de l’État américain en Guyane.

Je pense qu'on peut avoir ce planning :
- feu vert donné par Alger à l'automne 1940 aux FAA pour aménager la piste du Gallion ; on se rend vite compte que la piste est sujette aux inondations
- été 1941 : mise en service d'une nouvelle piste au Gallion
- printemps 1942 : dès l'entrée en guerre des USA, c'est l'armée US qui prend la main et se met d'accord avec la France pour la construction de la piste Rochambeau
- fin 1942 : ouverture de la piste Rochambeau

Donc des "lourds" peuvent bien transiter par la Guyane à partir de l'été 1941, mais on pourrait avoir un ou deux accidents à cause de la liste détrempée et par ailleurs des conditions assez misérables pour les locaux et les équipages en transit.

Je ne suis pas certain que le transit par les Antilles s'impose, historiquement il n'y a pas eu de piste en dur en Guadeloupe ou Martinique avant la fin de la 2e GM.
Comme la PAA s'intéresse spécifiquement à la Guyane sans la cadre de sa politique sud-américaine, on peut penser que les Antilles passeront en second.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 1472
Localisation: Dans le Sud, peuchère !

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 08:15    Sujet du message: Répondre en citant

Aîe ! C'était tellement gros que je ne l'ai pas vu !
Je corrige !
Tu gagnes un saucisson végan. Very Happy

Edit : Loïc : J'ignorais tout du projet de la PAA. Effectivement, ça change la donne, mais hier soir, après avoir lu ton message, je n'ai pas voulu modifier mon texte "à l'arrache". Je vais donc tenter de bidouiller la partie "Antilles" selon ce que tu suggères, mais je doute que ce soit possible aujourd'hui, pour des motifs personnels (j'ai un truc sur le feu, dans un autre domaine).
Cependant, étant donné que FTL les Français combattent, et que pour une partie des dirigeants US, le Pacifique soit prioritaire, je doute que ce soit l'armée US qui prenne en charge les travaux, bien aise que les Frenchies se débrouillent tout seuls... quitte à faire appel à des entreprises US.
_________________
Timeo danaos et dona ferentes


Dernière édition par houps le Jeu Mai 12, 2022 08:24; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Etienne



Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2688
Localisation: Faches Thumesnil (59)

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 08:22    Sujet du message: Répondre en citant

loic a écrit:

Les Alliés voudront quand même faire en sorte que des yeux et des oreilles indiscrets au Brésil (il y en a !) signalent trop vite à Berlin le passage d'avions de guerre.


Qu'est ce que ça changera?
Ce serait un secret de Polichinelle...

Au fait, OTL, les Ricains envoyaient le matériel lourd par là dès mi-41 pour Chennault et les AVG.
_________________
"Arrêtez-les: Ils sont devenus fous!"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 7573
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 09:17    Sujet du message: Répondre en citant

houps a écrit:
Edit : Loïc : J'ignorais tout du projet de la PAA. Effectivement, ça change la donne, mais hier soir, après avoir lu ton message, je n'ai pas voulu modifier mon texte "à l'arrache". Je vais donc tenter de bidouiller la partie "Antilles" selon ce que tu suggères, mais je doute que ce soit possible aujourd'hui, pour des motifs personnels (j'ai un truc sur le feu, dans un autre domaine).
Cependant, étant donné que FTL les Français combattent, et que pour une partie des dirigeants US, le Pacifique soit prioritaire, je doute que ce soit l'armée US qui prenne en charge les travaux, bien aise que les Frenchies se débrouillent tout seuls... quitte à faire appel à des entreprises US.

Attention à ne pas tomber dans le travers "le Pacifique est prioritaire, démerdez-vous en Europe". Certes, OTL le fait que la GB se soit retrouvée seule a pu contraindre les USA a s'occuper de l'Europe plus qu'ils ne le souhaitaient et en FTL, ils pourraient se sentir un peu moins obligés de le faire car la France résiste. Mais l'Atlantique n'en reste pas moins ouvert aux U-Boot et ça c'est une menace existentielle sur le commerce.
Pour moi, l'armée US n'interviendra pas avant l'entrée en guerre, comme OTL. Sauf que la Guyane n'est pas vichyste, donc les choses iront plus vite (pour la PAA comme pour les militaires).
Oui, la PAA (qui n'est qu'un faux nez du gouvernement US) traitera avec les autorités françaises. D'ailleurs, cela pourrait faire râler chez les compagnies aériennes françaises, mais le ministre y mettra vite le holà.

Aucune urgence pour modifier le texte, pas de soucis !
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 7573
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 09:18    Sujet du message: Répondre en citant

Etienne a écrit:
loic a écrit:

Les Alliés voudront quand même faire en sorte que des yeux et des oreilles indiscrets au Brésil (il y en a !) signalent trop vite à Berlin le passage d'avions de guerre.


Qu'est ce que ça changera?
Ce serait un secret de Polichinelle...

Au fait, OTL, les Ricains envoyaient le matériel lourd par là dès mi-41 pour Chennault et les AVG.

Certes, mais c'est pour l'Asie, donc les Allemands peuvent se sentir pas directement concernés.
Mais des B-24 aux cocardes françaises, ça va les piquer un peu plus (surtout quand les premiers puits de pétrole roumains vont flamber).
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Etienne



Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2688
Localisation: Faches Thumesnil (59)

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 10:21    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne vois vraiment comment Berlin pourrait influer sur le Brésil... a part une protestation diplomatique sans effets.
Ils ont trop besoin de commercer. Ou plutôt d'acheter, notamment le caoutchouc.
_________________
"Arrêtez-les: Ils sont devenus fous!"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Capu Rossu



Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 2222
Localisation: Mittlemeerküstenfront

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 10:33    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Citation:
Certes, on est loin des conditions de vie des GB US du Pacifique,


GB ou CB pour Constructive Bataillon, les fameux Sea Bees !

@+
Alain
_________________
Aux Postes de Propreté - Mouillé, c'est lavé ! Lavé, c'est propre ! - Rompre des Postes de Propreté
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 7573
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Jeu Mai 12, 2022 12:58    Sujet du message: Répondre en citant

Etienne a écrit:
Je ne vois vraiment comment Berlin pourrait influer sur le Brésil... a part une protestation diplomatique sans effets.
Ils ont trop besoin de commercer. Ou plutôt d'acheter, notamment le caoutchouc.

L'Allemagne a des intérêts économiques au Brésil et des contacts dans les hautes sphères du pays. Si elle apprend que la France fait passer des avions militaires qui vont servir contre elle via le sol brésilien, cela peut avoir des conséquences.
Remarque, cela peut être marrant à écrire.
Mais, d'après ce que nous savons de DG, je le vois plutôt donner son feu vert à l'agrandissement d'une piste existante à Cayenne plutôt que demander quelque chose au Brésil.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Matériels et armement Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 5 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com