Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"Fabrice à Waterloo", Avril 1944
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Récits romancés
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
John92



Inscrit le: 27 Nov 2021
Messages: 660
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Mer Avr 27, 2022 12:49    Sujet du message: Répondre en citant

RAS sur ce texte
_________________
Ne pas confondre facilité et simplicité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabert



Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 839

MessagePosté le: Mer Avr 27, 2022 16:57    Sujet du message: Répondre en citant

Un petit air d'Hugo....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 7364
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Mer Avr 27, 2022 19:53    Sujet du message: Répondre en citant

Hugo Pratt ? Sacré compliment - même si la scène en question n'est jamais que la fusion de deux grosses inspirations m'ayant marqué. Ceci étant, il y a aussi peut-être un lien à chercher avec la voix qui susurre plus tard des choses à l'oreille du régent ...
Quand bien même tout le reste du texte sur Horthy est justement et aussi là pour prouver que ce n'est pas un caprice de ma part. C'est logique. Je met un point d'honneur à ce que les histoires de Kolte aient toujours deux explications parallèles.
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabert



Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 839

MessagePosté le: Mer Avr 27, 2022 21:01    Sujet du message: Répondre en citant

Non, la lorelei, Victor Hugo.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabert



Inscrit le: 30 Aoû 2011
Messages: 839

MessagePosté le: Mer Avr 27, 2022 21:11    Sujet du message: Répondre en citant

Vieux souvenir de lycée ? Le château de Heidelberg si ma mémoire est bonne.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 7364
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Mer Avr 27, 2022 21:17    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais rougir !!! Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 1543
Localisation: Dans le Sud, peuchère !

MessagePosté le: Mer Avr 27, 2022 21:42    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Je vais rougir !!! Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed


Bah, avec le masque, ça ne se verra pas ... Very Happy
_________________
Timeo danaos et dona ferentes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 7364
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Mer Avr 27, 2022 21:54    Sujet du message: Répondre en citant

Je retourne bosser ...
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 7364
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Ven Juil 15, 2022 12:30    Sujet du message: Répondre en citant

Entretien avec un Oustachi
« ‘Poursuivons. Le 13 avril 1944, dans la lignée directe de la tentative ratée de retournement hongrois (mon interlocuteur laisse échapper un discret hoquet de mépris à cette évocation), les forces alliées déclenchent une offensive générale en Yougoslavie. Il s’avère alors rapidement ce que beaucoup pressentaient : l’armée de l’état indépendant de Croatie ne fait pas le poids. Du moins pas en bataille rangée.’
‘Permettez-moi de nuancer votre propos, mon cher monsieur. Les engagements contre les forces gréco-communistes n’ont rien eu d’une déroute, du moins dans le secteur où je me trouvais. Si elles furent des défaites, c’était simplement et avant tout le résultat d’une disproportion grotesque entre les moyens dont disposaient notre adversaire, et ceux dont nous pouvions nous prévaloir. La faute à notre commandement de ne pas l’avoir anticipé. La faute aux allemands de l’avoir conservée. Les hommes du 1er corps, tout comme les légionnaires du KLAK, étaient des vétérans et des professionnels ayant à cœur de défendre leur pays contre l’étranger, l’orthodoxie et le collectivisme. S’ils ont fini par craquer, ce n’est pas instinct de survie, pas par lâcheté. Sans parler de la trahison finale …’
‘Nous aurons le temps de l’évoquer, soyez en certain. Néanmoins, patriotisme, conviction, peur du communisme où que sais-je encore ne portent pas bien lourd face au poids des armes. Surtout pour des combattants professionnels tels que ceux que vous l’évoquez actuellement, parfaitement conscients de la situation. Comment expliquez vous que des formations pourtant improvisées – ne le niez pas, major ! – ou avant tout habituées à la lutte anti-partisans – terroristes, oui, si vous voulez ! - ne soient pas instantanément … disons repliées sous le poids d’un affrontement par trop inégal ?’
‘Mon cher monsieur, vous raisonnez comme un homme de paix. Un homme qui vient d’un pays en paix, et n’a pas à se préoccuper de sa survie, à court terme comme à moyen terme. Si nous prenions demain la clé des champs, qui allait nous rattraper ? Les partisans titistes, pour nous égorger ? Ou encore, les grecs-musulmans ? Lesquels ne manqueraient pas de toute façon de nous livrer aux communistes, voire aux coupe-jarrets du roi Karađorđević – autant dire que c’était du pareil au même.’
‘Il y avait des passerelles entre ces différentes armées, vous le savez.’
‘Oui, c’est vrai. Mais ceux qui les empruntaient le faisait aussi car ils savaient qu’ils ne laisseraient personne sur la rive. Tout le monde n’a pas le luxe de l’insouciance. Les allemands – et notamment cette ordure d’Hellmuth Becker, le trésorier-espion de la SS détaché auprès de nous - le savaient bien, eux qui payaient si chers les services de mes Vukas, en monnaies et en nourriture pour nos familles …’
‘Vos familles ?’
‘Ben oui, nos familles. Celles qui allaient partout avec nous, et nous suivaient sur le champ de bataille. Celle de mes soldats, de mon intendant, de Milorad. La mienne aussi, bien sûr.’»
(Dans la tête du monstre – Conversation avec un officier oustachi, Robert Stan Pratsky, Flammarion 1982)
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 1543
Localisation: Dans le Sud, peuchère !

MessagePosté le: Ven Juil 15, 2022 12:40    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
Entretien avec un Oustachi
« ...
‘Permettez-moi de nuancer votre propos, mon cher monsieur. Les engagements contre les forces gréco-communistes n’ont rien eu d’une déroute, du moins dans le secteur où je me trouvais. Si elles furent des défaites, c’était simplement et avant tout le résultat d’une disproportion grotesque entre les moyens dont disposaient notre adversaire, et ceux dont nous pouvions nous prévaloir. La faute à notre commandement de ne pas l’avoir anticipé. La faute aux [color=orange]Allemands
de l’avoir conservée. ... (là, Dan, je m'interroge : avec quoi faire l'accord ?)
‘Nous aurons le temps de l’évoquer, soyez en certain. Néanmoins, patriotisme, conviction, peur du communisme où que sais-je encore ne portent (?? pèse ???) pas bien lourd face au poids des armes. ...
[/color] (Dans la tête du monstre – Conversation avec un officier oustachi, Robert Stan Pratsky, Flammarion 1982)

_________________
Timeo danaos et dona ferentes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
John92



Inscrit le: 27 Nov 2021
Messages: 660
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Ven Juil 15, 2022 12:50    Sujet du message: Répondre en citant

S’ils ont fini par craquer, ce n’est pas [/color] par (à ajouter) instinct de survie, pas par lâcheté. Sans parler de la trahison finale …’
‘Nous aurons le temps de l’évoquer, soyez en certain. Néanmoins, patriotisme, conviction, peur du communisme où que sais-je encore ne portent pas bien lourd face au poids des armes. Surtout pour des combattants professionnels tels que ceux que vous
l’évoquez (pourquoi le l' ?) actuellement, parfaitement conscients de la situation. Comment expliquez vous (expliquez-vous) que des formations pourtant improvisées – ne le niez pas, major ! – ou avant tout habituées à la lutte anti-partisans – terroristes, oui, si vous voulez ! - ne soient pas instantanément … disons repliées sous le poids d’un affrontement par trop inégal ?’
‘Mon cher monsieur, vous raisonnez comme un homme de paix. Un homme qui vient d’un pays en paix, et n’a pas à se préoccuper de sa survie, à court terme comme à moyen terme. Si nous prenions demain la clé des champs, qui allait nous rattraper ? Les partisans titistes, pour nous égorger ? Ou encore, les
grecs-musulmans (Greco-musulmans –mais des Grecs musulmans ?)? Lesquels ne manqueraient pas de toute façon de nous livrer aux communistes, voire aux coupe-jarrets du roi Karađorđević – autant dire que c’était du pareil au même.’
‘Il y avait des passerelles entre ces différentes armées, vous le savez.’
‘Oui, c’est vrai. Mais ceux qui les empruntaient le faisait aussi car ils savaient qu’ils ne laisseraient personne sur la rive. Tout le monde n’a pas le luxe de l’insouciance. Les
allemands (Allemands) – et notamment cette ordure d’Hellmuth Becker, le trésorier-espion (pourquoi le - ? ) de la SS détaché auprès de nous - le savaient (savait) bien, eux qui payaient si chers les services de mes Vukas, en monnaies et en nourriture pour nos familles …’
‘Vos familles ?’
‘Ben oui, nos familles. Celles qui allaient partout avec nous, et nous suivaient sur le champ de bataille. Celle de mes soldats, de mon intendant, de Milorad. La mienne aussi, bien sûr.’»
(Dans la tête du monstre – Conversation avec un officier oustachi, Robert Stan Pratsky, Flammarion 1982)
_________________
Ne pas confondre facilité et simplicité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Etienne



Inscrit le: 18 Juil 2016
Messages: 2715
Localisation: Faches Thumesnil (59)

MessagePosté le: Ven Juil 15, 2022 13:45    Sujet du message: Répondre en citant

Allez, il en reste!Laughing

Citation:
Nous aurons le temps de l’évoquer, soyez en certain. Néanmoins, patriotisme, conviction, peur du communisme où (ou) que sais-je encore ne portent pas bien lourd face au poids des armes.

_________________
"Arrêtez-les: Ils sont devenus fous!"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 7364
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Ven Juil 15, 2022 14:17    Sujet du message: Répondre en citant

La disproportion Houps ?
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 1543
Localisation: Dans le Sud, peuchère !

MessagePosté le: Ven Juil 15, 2022 16:40    Sujet du message: Répondre en citant

demolitiondan a écrit:
La disproportion Houps ?

Auquel cas faut-il accorder "anticipé" ?
_________________
Timeo danaos et dona ferentes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demolitiondan



Inscrit le: 19 Sep 2016
Messages: 7364
Localisation: Salon-de-Provence - Grenoble - Paris

MessagePosté le: Ven Juil 15, 2022 16:47    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ca c'est possible !
_________________
Quand la vérité n’ose pas aller toute nue, la robe qui l’habille le mieux est encore l’humour &
C’est en trichant pour le beau que l’on est artiste
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Récits romancés Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 2 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com