Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Livre]Enemy at the Gates: Panic Fighters of the Second Worl

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> À voir et à entendre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Merlock



Inscrit le: 19 Oct 2006
Messages: 1467

MessagePosté le: Sam Mar 13, 2021 14:24    Sujet du message: [Livre]Enemy at the Gates: Panic Fighters of the Second Worl Répondre en citant

Un livre d’aviation qui me révèle l’existence d’appareils dont je n’avais jamais entendu parler est assez rare pour être signalé.

L’ouvrage se présente comme un livre sous jaquette en relatif petit format (18 x 3 x 25cm), de 288 pages édité par Fonthill Media (2019). L’auteur, Justo Miranda, semble spécialisé dans le "bizarre" de l'aéronautique, dans la catégorie "prototypes et projets incongrus" et qu’il en soit ici vivement remercié.



Comme son nom l’indique, Enemy at the Gates: Panic Fighters of the Second World War (que l’on peut traduire par "L’ennemi arrive: les chasseurs d’urgence de la Seconde Guerre mondiale") nous présente pays par pays (ou théâtre d’opérations par théâtre d’opérations) les différents projets et prototypes plus ou moins réalistes de chasseurs à mettre d’urgence en œuvre face à l’imminence de la guerre/d’une invasion/d’une défaite.

Qu’on en juge par le sommaire plutôt touffu :

Introduction
1 - L'agression allemande (septembre 1938-février 1943)
2 - Tchécoslovaquie (1er octobre 1938-15 mars 1939)
3 - Pologne (1er septembre-6 octobre 1939)
4 - Danemark (9 avril 1940)
5 - Norvège (9 avril-7 juin 1940)
6 - Pays-Bas (10-14 mai 1940)
7 - Belgique (10-28 mai 1940)
8 - France (10 mai-25 juin 1940)
9 - Grande-Bretagne (10 juillet 1940-15 mars 1945)
10 - Suisse (16 mai 1940-4 février 1945)
11 - Roumanie (6 septembre 1940-24 août 1944)
12 - Hongrie (4 avril 1941-16 avril 1945)
13 - Yougoslavie (6-18 avril 1941)
14 - Grèce (6-27 avril 1941)
15 - L'agression russe (28 mai 1939-25 août 1941)
16 - Finlande (30 novembre 1939-4 septembre 1944)
17 - Lituanie (15 juin 1940)
18 - Estonie (17 juin 1940)
19 - Lettonie (17 juin 1940)
20 - Suède (30 novembre 1939-4 février 1945)
21 - L'agression japonaise (28 janvier 1932-15 août 1945)
22 - Chine (28 janvier 1932-15 août 1945)
23 - Khalkhin Gol / Nomonhan (11 mai-17 septembre 1939)
24 - Thaïlande (8-21 décembre 1940)
25 - Pearl Harbour (7 décembre 1941-4 mars 1942)
26 - Philippines (8 décembre 1941-9 avril 1942)
27 - Malaisie / Singapour (8 décembre 1941-15 février 1942)
28 - Birmanie (14 décembre 1941-26 avril 1942)
29 - Indes orientales néerlandaises (23 janvier-28 mars 1942)
30 - Ceylan (5-12 avril 1942)
31 - Australie (21 décembre 1941-15 août 1945)
32 - Avec moteur ennemi
Bibliographie

Tout cela a l’air bien alléchant mais qu’est-ce que contient ?

Il est évident que 32 chapitres en 288 pages ne laissent qu’entre deux ou trois pages à une dizaine au plus pour les chapitres les mieux fournis.
Chaque chapitre contient un bref résumé du contexte du moment qui a décidé de la naissance de ces projets de chasseurs d’urgence et de ce qu’il advint de ceux-ci (en général, rien). Ensuite vient une brève énumération de projets et prototypes dont la description technique est des plus sommaires (mais il est vrai que les sources à leur sujet sont aussi rares que fragmentaires). Ce qui sauve chaque chapitre du vide sidéral est la présence pout chaque appareil (ou presque) d’un dessin en 3-vues illustrant ce qu’il aurait pu donner.
Comme il y a eu manifestement usage massif de la fonction copier-coller d’une image, les "greffons" ainsi illustrés ont une allure à donner des fourmis dans les doigts à tout maquettiste uchronique qui se respecte.
D’autant plus que certains projets sont sérieux et auraient pu être efficaces là où d’autres pêchent par manque de moyens techniques et industriels, et certain frisent la démence pure et simple !

À certains égards, ce livre est autant d’intérêt aéronautique que politique, psychologique et social sur la thématique de ce qu’un esprit humain aux abois est capable d’inventer, même de plus délirant, et combien la rationalité est chose fragile. Sans oublier à quel point l’aveuglement, l’égoïsme et l’imprévoyance ont caractérisé les gouvernements de l’époque (et on se doute bien qu’il en est de même aujourd’hui mais j’aimerais éviter de commenter l’actualité, merci…)

Le livre contient sûrement une bonne dose d’erreur et d’approximations mais peut-on vraiment les éviter dans un domaine presque totalement effacé de l’Histoire ?

Le tout s’achève sur une copieuse bibliographie de 11 pages écrit très petit qui cite d’ailleurs abondamment des sources françaises et pas seulement pour les projets français.

Loin d’être l’ouvrage définitif sur la question, le livre de Justo Miranda constitue en fait le point de départ de toute personne intéressée par les chasseurs insolites de la Seconde guerre mondiale et qui souhaiterait approfondir la question, car il est évident que ce terrain est encore largement à défricher…

Au final, j’ai apprécié la lecture et ai souvent été amusé (ou effaré) par certains projets : je mets 3,5/5 à ce livre, pour l’originalité, le côté uchroniste jouissif et parce qu’il y a là un bel effort qui mérite d’être encouragé et continué.
_________________
"Le journalisme moderne... justifie son existence grâce au grand principe darwinien de la survivance du plus vulgaire." (Oscar Wilde).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Deltafan



Inscrit le: 15 Mai 2020
Messages: 173
Localisation: Var

MessagePosté le: Dim Mar 14, 2021 19:00    Sujet du message: Répondre en citant

Comme j'ai vu ton post sur C6, je me doutais que tu en avais fait un ici également.

Je répète donc ce que j'ai écrit là-bas :

Merci pour ce compte-rendu Smile

Je l'ai commandé il y a deux semaines, mais il ne devrait pas arriver avant la fin du mois.

Je pense que pas mal d'illustrations de ce livre font partie de celles que son auteur, Justo Miranda partage régulièrement sur le site british SecretProjects, dont il est l'un des principaux contributeurs.

Avec un avion Payen en couverture*, il était hors de question que je n'achète pas ce livre Wink


*Pa.112 C1 aux couleurs des pilotes polonais en France, I presume.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Merlock



Inscrit le: 19 Oct 2006
Messages: 1467

MessagePosté le: Dim Mar 14, 2021 20:54    Sujet du message: Répondre en citant

De rien. Franchement quand tu l'auras je serais content d'avoir ton avis sur ce... cet... OVNI ?

J'ignorais que M. Justo Miranda était un habitué du site "British Secret Projects". Je n'y suis pas inscrit mais ça me motiverais de le faire afin de lui poser 2-3 questions sur ce thème...
_________________
"Le journalisme moderne... justifie son existence grâce au grand principe darwinien de la survivance du plus vulgaire." (Oscar Wilde).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Deltafan



Inscrit le: 15 Mai 2020
Messages: 173
Localisation: Var

MessagePosté le: Dim Mar 14, 2021 21:20    Sujet du message: Répondre en citant

Merlock a écrit:
De rien. Franchement quand tu l'auras je serais content d'avoir ton avis sur ce... cet... OVNI ?

J'ignorais que M. Justo Miranda était un habitué du site "British Secret Projects". Je n'y suis pas inscrit mais ça me motiverais de le faire afin de lui poser 2-3 questions sur ce thème...

Pour la première phrase, maintenant qu'il y a un topic, bien sûr.


Pour la deuxième, l'endroit où il te faudra aller si tu t'inscris :

https://www.secretprojects.co.uk/threads/enemy-at-the-gates-panic-fighters-of-the-second-world-war.32247/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Deltafan



Inscrit le: 15 Mai 2020
Messages: 173
Localisation: Var

MessagePosté le: Mer Mar 17, 2021 00:31    Sujet du message: Répondre en citant

Reçu, avec 15 jours d'avance.

Difficile de donner un avis après celui de Merlock, particulièrement complet, précis et exact.

Je peux juste dire que nombre d'illustrations de ce livre ont été partagées et continuent d'être partagées par Justo Miranda sur le site Secret Projects. Il en ajoute d'ailleurs régulièrement d'autres non présentes dans ce livre (sur le moment, je pense notamment à nombre de versions des Hawker Tornado, Typhoon, Tempest ou Fury dont il nous a encore récemment fait cadeau là-bas).

Sur la partie historique générale, je ne viens de lire que la douzaine de pages de texte concernant la France. Bon, ma mémoire étant ce qu'elle est, je ne suis pas allé vérifier tout ce qu'il dit sur le sujet (ça me prendrait des jours et des jours pour vérifier chaque information), mais, globalement, il évoque les grandes lignes des évènements, comme il le fait pour tous les autres pays concernés.

En entrant un peu plus dans le détail, ma mémoire m'indique quand même qu'il semble avoir largement surestimé le rôle des "sabotages" communistes avant et pendant la campagne de France (conclusion personnelle issue de récentes discussions avec Archibald et lectures récentes sur Wikipedia et sur le site de Sam 40). Par ailleurs, toujours dans le texte, il fait quelques confusions D-500 - D-510, rapidement identifiables en raison de chiffres erronés (correspondant à la famille D-500 et non au seul D-510).

Sur la partie historique individuelle (pour chaque avion concerné), je vois qu'il rapporte la "légende urbaine" relative à la victoire aérienne du CAO-200. Mais bon, je ne sais que depuis environ un an qu'il s'agit d'une légende (article du magazine Avions n°235)

S'agissant des illustrations, pour la partie française, je retiendrai surtout le MS-408, dont je n'avais pas le souvenir de l'avoir déjà vu dessiné dans un magazine ou un livre, ou même sur Secret Projects. Bon, le dessin dans le livre de Justo Miranda, le montre visiblement plus "élancé" que ce que montre la photo du bestiau dans le MS 406 de Comas.
Les dessins de mon "chouchou", le Payen Pa.112 C1, Justo Miranda les avait déjà montrés sur Secret Projects.

Pour le reste des illustrations, ça va faire 25 ans que je m'intéresse aux "avions futuristes de l'histoire de l'aviation" et 15 ans que je traîne sur Secret Projects, donc il y en a une bonne quantité que je connaissais. Mais, grâce à ce livre, j'en ai encore découvert bon nombre dont j'ignorais l'existence (par exemple Renard R-42 belge, variantes initiales du CA-15 australien, multiples variantes remotorisées d'avions plus ou moins connus, etc.).

Alors bon, peut-être pas nécessairement une référence historique absolue, mais, pour ceux que le sujet intéresse, une véritable mine d'or, une bible dans son domaine. Si j'avais découvert ce livre il y a 25 ou 15 ans c'aurait été une "machine à rêve" inégalable. Aujourd'hui, c'est quand même, pour moi, une synthèse et une référence unique sur le sujet. Je pense également que cela pourra constituer une très large source d'inspiration pour les uchronistes (uchroniens ? uchronautes ?).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Merlock



Inscrit le: 19 Oct 2006
Messages: 1467

MessagePosté le: Mer Mar 17, 2021 13:59    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis content que tu aies bien reçu ton livre.

J’en ai pour ma part poursuivi la lecture et j’ai également noté la "légende urbaine" relative au CAO-200. Je note également quelques anachronismes de l’auteur qui parle de l’ONERA… avant-guerre !?
Par contre, contrairement à ce que j’ai cru au début, l’auteur a raison de citer le du CNRS qui a effectivement été créé par le décret-loi du 19 octobre 1939. Je pense toutefois qu’il est prématuré d’en parler comme d’une réalité d’avant-guerre…

En fait, je soupçonne qu’il y ait encore beaucoup d’erreurs ou d’approximations de ce genre tout au long du livre et qu’il faut se méfier de ce qui y est indiqué. Reste que, comme je l’ai dit plus haut, on peut difficilement les éviter dans un domaine presque totalement effacé de l’Histoire.

En outre, ces erreurs ne disqualifient pas le livre sur son sujet, aussi malgré les réserves qu’on peut exprimer à ce sujet je continue d’en recommander l’achat à ceux que passionne le sujet des avions de la catégorie "mouton à cinq pattes"…

En parlent de cela, curieusement, pour la partie française, l’auteur a oublié de parler du projet de chasseur Delanne qui portant se pose là dans la catégorie du bizarre…
_________________
"Le journalisme moderne... justifie son existence grâce au grand principe darwinien de la survivance du plus vulgaire." (Oscar Wilde).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7732

MessagePosté le: Jeu Mar 18, 2021 11:29    Sujet du message: Répondre en citant

Ces avions n'ayant jamais été construits (ou en si peu d'exxemplaires) difficiles de séparer réalité et légende. Donc, ce n'est pas gênant, on peut même y voir une tentative... uchronique.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alias



Inscrit le: 06 Juil 2007
Messages: 740
Localisation: Dans les environs de Genève-sur-Léman

MessagePosté le: Jeu Mar 18, 2021 12:41    Sujet du message: Répondre en citant

Il m'intéresse, celui-là. Je vais voir si mon fourgue habituel (une librairie anarchiste qui fait aussi de la SF) peut/veut me le commander.
_________________
Stéphane "Alias" Gallay -- https://alias.erdorin.org
Multi-classé rôliste / historien / graphiste / fan de rock-prog / utilisateur de Mac
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Merlock



Inscrit le: 19 Oct 2006
Messages: 1467

MessagePosté le: Jeu Mar 18, 2021 13:34    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Ces avions n'ayant jamais été construits (ou en si peu d'exxemplaires) difficiles de séparer réalité et légende. Donc, ce n'est pas gênant, on peut même y voir une tentative... uchronique.


Voilà! C'est exactement ça! Razz

Alias a écrit:
Il m'intéresse, celui-là. Je vais voir si mon fourgue habituel (une librairie anarchiste qui fait aussi de la SF) peut/veut me le commander.


Si ça peut le motiver, dis-lui que ce livre illustre à merveille l'impréparation institutionnelle des politicards et des militaires... Mr. Green
_________________
"Le journalisme moderne... justifie son existence grâce au grand principe darwinien de la survivance du plus vulgaire." (Oscar Wilde).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Deltafan



Inscrit le: 15 Mai 2020
Messages: 173
Localisation: Var

MessagePosté le: Ven Mar 19, 2021 05:27    Sujet du message: Répondre en citant

Merlock a écrit:
Je note également quelques anachronismes de l’auteur qui parle de l’ONERA… avant-guerre !?

curieusement, pour la partie française, l’auteur a oublié de parler du projet de chasseur Delanne qui portant se pose là dans la catégorie du bizarre…

L'ONERA, en tant que tel, a été créé avec ce nom en 1946. Mais ses archives comptent des documents d'organismes ayant existé auparavant. Certaines de ses archives ont, par exemple, été rapportées sur le site Secret Projects à partir du site de l'ONERA, d'où la probable confusion.

https://docplayer.fr/62076991-Onera-archives-des-essais-en-soufflerie.html

Citation:
Historique de l'ONERA

L'histoire de l'ONERA regroupe une multitude de domaines scientifiques et techniques. La présentation ci-dessous se limite au périmètre des études et recherches aéronautiques.

Genèse :

-1875 La Commission des communications par voie aérienne est instituée et installée à Meudon, dans le but d'organiser le service des pigeons voyageurs, de la télégraphie optique et des ballons.

-1877 La fondation de l'Etablissement d'aérostation militaire de Chalais-Meudon offre les moyens techniques et humains au développement des ballons captifs, libres et des dirigeables.

-1888 La création de la Direction de l'Aérostation Militaire ouvre la voie aux premières recherches d'aérodynamique, notamment par la construction d'un tunnel aérodynamique et l'invention d'équipements de mesures (moulinet dynamométrique, balance dynamométrique).

-1910 Un décret promulgue la Direction du Matériel Aérien Militaire. Les expérimentations s'accélèrent ; de nouvelles disciplines (aérologie, téléphotographie) voient le jour et l'équipement des aéroplanes s'améliore dans de nombreux domaines : motorisation, hélices propulsives, voilure, blindage, armement.

-1916 La réorganisation des différentes composantes de l'aviation militaire aboutit notamment à la mise en place de la Section Technique de l'Aéronautique afin de regrouper les moyens nécessaires pour effectuer les essais de structures, de laboratoires et de souffleries.

-1919 L'Office de Coordination Générale de l'Aéronautique (OCGAé) regroupe les services techniques aéronautiques de tous les ministères : Colonies, Transports, Postes... Cet office est remplacé en 1926 par la Direction Générale de l'Aéronautique et des Transports Aériens.

-1928 La création du Ministère de l'Air entraîne un relèvement important des crédits d'études et d'investissements, connu sous le nom de "politique des prototypes" : nouveaux moyens d'essais (grande soufflerie de Chalais-Meudon), création du Service des Recherches de l'Aéronautique (SRA), nationalisation de l'école d'ingénieurs (Sup'Aéro).

-1934 La Direction des Constructions Aériennes remplace la Direction Générale de l'Aéronautique et instaure le Service Technique de l'Aéronautique et le Service de la Production Aéronautique.

-1938 Les sociétés nationales de constructions aéronautiques se regroupent au sein d'une fondation d'utilité publique : le Groupement français pour le développement des Recherches Aéronautiques (GRA).

-L'Office National d'Etudes et de Recherches Aéronautiques fut créé par une loi votée à l'unanimité le 3 mai 1946.


Il y a aussi l'historique des souffleries et établissements :

-Centre de Chalais-Meudon (1888)
-Laboratoire Eiffel-Auteuil (1909)
-Institut Aéro Technique – Saint-Cyr (1911)
-Etablissement d'Expériences Techniques d'Issy-les-Moulineaux (1916)
-Etablissement de Recherches Aéronautiques de Toulouse (1940)
-Soufflerie de Cannes (1942)



Sinon, effectivement, le Delanne est passé à la trappe, comme le Sud-Est SE-100 ou le CAPRA R-40 C2 et sûrement d'autres.

Parmi les autres bizarreries, il y a la présence des Ikarus S-49 A et C, construits après la 2ème guerre mondiale et même pas cités dans le texte


Je crois qu'il faut voir ce livre comme une base, une entrée sur le thème. Celui qui le découvre y trouvera un véritable trésor. Mais même celui qui le connaît au moins partiellement trouvera, sur la quantité, de quoi satisfaire son intérêt.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> À voir et à entendre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com