Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Que devient l'Afrique ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> L'après-guerre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7683

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 12:29    Sujet du message: Répondre en citant

Il n'y a pas seulement le problème des mentalités. Mon père est né dans l'Afrique Noire des années 50 (à Mindouli au Congo). Les noirs étaient pieds nus.... les blancs avaient des chaussures. Les noirs allaient à l'école de brousse qui couvrait à peine la maternelle au CM 2, les enfants français retournaient en métropole pour étudier. Les noirs étaient au mieux contre-maître, les Français dirigeaient les exploitations.
Le problème est l'éducation, l'accès au savoir et l'argent... que le racisme ou les mentalités détermine "qui" aura "quoi" est un fait. Mais les noirs savaient à peine lire et écrire alors que les Blancs avaient une bonne instruction. cela a d'ailleurs été le grand drame de la décolonisation, des capitaines indigènes qui deviennent chef d'état-major et des petits contribuables qui deviennent président de la république élus à vie...
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3843
Localisation: Tours

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 12:59    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Il n'y a pas seulement le problème des mentalités. Mon père est né dans l'Afrique Noire des années 50 (à Mindouli au Congo). Les noirs étaient pieds nus.... les blancs avaient des chaussures. Les noirs allaient à l'école de brousse qui couvrait à peine la maternelle au CM 2, les enfants français retournaient en métropole pour étudier. Les noirs étaient au mieux contre-maître, les Français dirigeaient les exploitations.
Le problème est l'éducation, l'accès au savoir et l'argent... que le racisme ou les mentalités détermine "qui" aura "quoi" est un fait. Mais les noirs savaient à peine lire et écrire alors que les Blancs avaient une bonne instruction. cela a d'ailleurs été le grand drame de la décolonisation, des capitaines indigènes qui deviennent chef d'état-major et des petits contribuables qui deviennent président de la république élus à vie...


C'est justement l'un des grands changements en FTL, à savoir l'investissements massif par la république dans le secteur de l'éducation dans les colonies. Il y a une annexe sur la politique économique dans les colonies pendant la guerre, qui traite entre autres de la question de l'éducation. Ce qui serait intérèssant, ce serait de voir à quel niveau les efforts de développement de la république se poursuivent après-guerre.
_________________
"Au jeu des trônes, il n'y a que des vainqueurs et des morts, il n'y a pas de demi-terme". La Reine Cersei.
"Les gens se disent en genéral affamé de vérité, mais ils la trouvent rarement à leur goût lorsqu'on la leur sert". Tyrion Lannister.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7683

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 13:02    Sujet du message: Répondre en citant

C'est surtout qu'un investissement - même d'une décennie ou d'un siècle - ne suffiraient pas. L'Afrique c'est... grand... et encore peu peuplé dans les années 50. Il faut des routes, des communautés, des écoles dans des lieux très loin de la côte. Je ne crois pas que vous pussiez comprendre ce que je veux dire en regardant une carte. des gens ont passé leurs vies à faire de leur mieux pour l'Afrique et le résultat était presque invisible.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Urbain Mukanga



Inscrit le: 06 Jan 2015
Messages: 537
Localisation: Aix-en-Provence

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 13:16    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Il n'y a pas seulement le problème des mentalités. Mon père est né dans l'Afrique Noire des années 50 (à Mindouli au Congo). Les noirs étaient pieds nus.... les blancs avaient des chaussures. Les noirs allaient à l'école de brousse qui couvrait à peine la maternelle au CM 2, les enfants français retournaient en métropole pour étudier. Les noirs étaient au mieux contre-maître, les Français dirigeaient les exploitations.
Le problème est l'éducation, l'accès au savoir et l'argent... que le racisme ou les mentalités détermine "qui" aura "quoi" est un fait. Mais les noirs savaient à peine lire et écrire alors que les Blancs avaient une bonne instruction. cela a d'ailleurs été le grand drame de la décolonisation, des capitaines indigènes qui deviennent chef d'état-major et des petits contribuables qui deviennent président de la république élus à vie...



Vous avez tout à fait raison,le père Mba a bien pris le pouvoir parce-qu'il avait fait carrière dans l'Administration Coloniale,bien qu'au début il voulait que le Gabon devienne un DOM-TOM (avec lui comme Président du Conseil Départemental je suppose) mais ce n'était surement pas le gabonais le plus apte à dirigé la pays qui est devenu une dictature (avec la complicité de la France,il faut bien le dire) avec Culte de la Personnalité,élections truqués et cie et ce fut pareil pour le père Bongo et maintenant avec le fils Bongo.

Et comme vous dîtes ça vient en partie d'une instruction déficiente et seul les blancs et une petite partie des noirs avaient droit à une éducation de qualité, mon grand-père par exemple était le seul du village (à part les blancs bien sûr) à avoir une éducation dépassant le niveau du Cours Moyen parce-qu'il avait été à l'armée et qu'il avait reçu une espèce de formation pour être caporal,d'ailleurs c'est pour ça qu'il a pu avoir un poste aux PTT du village (ouvert seulement à partir de 1950, avant le courrier venait de Libreville situé à une cinquantaine de km à l'ouest du village et était acheminé une seule fois pas mois).

Et vous avez raison pour la mentalité,mon père (né en 1950) m'a raconter que le maire (ou administrateur?) était un raciste mais pas dans un sens paternaliste comme la plupart des blancs, et qu'il avait sorti un jour "quand le maître blanc est bon le nègre aime travailler", et c'est aussi ce genre de personne qui mettait les bâtons dans les roues aux réformes et à l'élévation des indigènes.

En FTL,ça ne disparaitra pas loin s'en faut mais on peut supposer qu'il y aura une amélioration de ce côté là même s'il elle sera relative.
_________________
Legio Patria Nostra-Honneur et Fidélité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Urbain Mukanga



Inscrit le: 06 Jan 2015
Messages: 537
Localisation: Aix-en-Provence

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 13:24    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
C'est surtout qu'un investissement - même d'une décennie ou d'un siècle - ne suffiraient pas. L'Afrique c'est... grand... et encore peu peuplé dans les années 50. Il faut des routes, des communautés, des écoles dans des lieux très loin de la côte. Je ne crois pas que vous pussiez comprendre ce que je veux dire en regardant une carte. des gens ont passé leurs vies à faire de leur mieux pour l'Afrique et le résultat était presque invisible.


Vous avez tout à fait raison,l'Afrique n'est pas l'Europe et il faudrait beaucoup d'investissements et quand on voit la réalité des choses: des autocrates qui se servent allègrement dans la caisse et d'autres problèmes trop long à expliquer ici,vous comprenez pourquoi l'Afrique est si sous-développé.

En FTL,ça ne changera pas du tout au tout,il ne faut pas tomber dans une utopie où l'Afrique serait riche et développée comme en Occident,sans guerres,sans dictatures etc.. La situation sera un peu mieux que dans la réalité mais c'est tout,il continuera à avoir des grandes inégalités,il y aura toujours des migrants prêts à traverser la Méditerranée sur un rafiot qui prend l'eau pour accéder à cet Eldorado qu'est l'Europe,oui je sais quand je dis ça beaucoup de gens souris mais pour nous l'Europe et l'Amérique du Nord c'est vraiment ça, vous savez avant d'arriver en France,je pensais que le chômage n'existait plus dans ce pays depuis au moins 100 ans,je ne pensais pas qu'il y avait des SDF,des gens pauvres,ni qu'il y avait de la criminalité et pourtant je ne sort pas de la brousse.
_________________
Legio Patria Nostra-Honneur et Fidélité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1410

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 14:53    Sujet du message: Répondre en citant

Compte tenu, FTL, de l'effort sur l'éducation en Afrique et à l'effort supplémentaire d'industrialisation du Maghreb, Je pense que la fin de guerre se différenciera de l'OTL par un plus grande proportion de jeunes gens éduqués par leur passage à l'armée.

Pour le Maghreb il y aura assez de gens pour lancer de petites industries de sous traitance qui formerons un réservoir d'emploie hors de l'industrie européenne et une classe de petits patrons qui pourrons donner la meilleur éducation à leur enfants.


Pour le reste de l’Afrique, ça va être plus compliqué, cependant le taux de jeunes gens ayant au moins une éducation élémentaire étant la aussi plus important, les entreprises européennes aurons moins besoins d'expatriés de bas niveau. Il s'en suivra une plus grande part de la population ayant accès à des emplois qualifiés et donc une classe ouvrière voir moyenne basse plus importante. Cela ouvrira des perspectives pour une amélioration plus rapide des conditions de vie pour la population.
Du coup, avec des populations plus au fait de ce que peut apporter le progrès, il est possible d'espérer un développement à la fois plus rapide mais aussi plus adapté aux habitants du continent.

Au final il restera une différence nette entre un Maghreb voyant la plupart des villes devenir très européennes, limite américaine car construite de neuf et une Afrique continentale plus pastorale et traditionnelle, à l’exception de villes comportant des parties neuves très modernes. Par rapport à l'OTL, je pense que l'apparition de quartiers neuf se fera dans plus de villes sous l’impulsion des élites locales ayant plus de compétences disponible sur place.

Globalement il est possible, si la situation ne dégénère pas vite de voir de grandes réalisation arrivé au bout comme la trans-saharienne, la ligne de chemin de fer d'est en ouest et, peut être, les différents programmes de culture vivrière à grande échelle autour des grands fleuves .


Par contre je ne sais pas si un développement précoce fera vraiment une différence à long terme, les intervenant ayant une connaissance plus pointu que la mienne du sujet aurons surement une critique à apporter afin d'amender ma proposition.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11326
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 15:30    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Urbain pour tes éclairages vraiment utiles, même quand on a déjà une certaine connaissance des réalités géopolitiques.
Cela dit, pour expliquer un peu la réputation d'Eldorado de la France, il y a 40 ans, le chômage était négligeable, les SDF (qu'on appelait clochards) étaient des personnages folkloriques et la criminalité semblait moins menaçante. Bon, il y avait des tas de trucs nettement moins bien qu'à présent, je ne dis sûrement pas que tout était mieux avant, mais je pense que gagner ce qu'on a gagné n'impliquait pas qu'on perde ce qu'on a perdu.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Urbain Mukanga



Inscrit le: 06 Jan 2015
Messages: 537
Localisation: Aix-en-Provence

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 16:22    Sujet du message: Répondre en citant

Oui sûrement,il faut dire que les médias surtout la télévision ne montre qu'une image idéalisée de l'occident,on voit les voitures ou les magasins remplis de produits mais jamais les files de gens à l'agence pour l'emploi,les gens dans la rue qui mendient ou les quartiers où il y a beaucoup de violence.

De plus il y a la présence française avec Total et aussi les forces militaires du 6e Bataillon d'Infanterie de Marine,maintenant l'armée gabonaise est professionnelle (depuis 2005 je crois) mais moi j'ai fais mon service militaire et quand on comparait notre équipement avec celui des soldats français,c'était risible,j'avais un vieux treillis français datant de l'assaut sur Kolwezi et un vieux M-16 américain datant de la guerre du Vietnam alors que les français avaient un super équipement avec FAMAS et tout,alors on se disaient que si la France pouvaient envoyer et équipés des soldats aussi bien loin de son territoire c'est que c'est vraiment un pays riche.

Et effectivement la France bien qu'avec ses problèmes de pauvreté,de criminalité etc... est un pays sûr,riche et prospère d'ailleurs je suis toujours étonné de l'attitude des français (de souche comme pas de souche d'ailleurs) sur leur pays,j’entends presque tous les jours des phrases comme "putain de pays de merde" et autres phrases de ce genre,comme si la France était un pays qui fallait fuir,je réponds toujours que les gens ont de la chance de vivre dans un pays comme celui-là,que bien des gens envient de vivre dans un pays,où il y a la Sécurité Sociale,des Allocations Chômage,l’École Gratuite et accessible à tous,des routes entretenue,où on peut sortir dans se faire flinguer au bout de la rue,où on peut dire ce qu'on veut (dans certaines limites bien sûr) sans se faire embarquer par la Police pour y subir la bastonnade.

D'ailleurs si je suis resté ce n'est pas pour rien mais les gens me rient au nez comme si j'avais dis une bêtise et ça ça m'intrigue toujours autant même après près de 15 ans que je suis en France car je peux comprendre qu'on ne peut être content de tout,moi même des fois j'ai du mécontentement contre le gouvernement français ou contre certaines absurdités qu'il y a ici mais je m'estime heureux et chanceux de vivre en France et non dans un pays comme en Irak ou même mon Gabon natal qui bien qu'il soit un pays riche pour les standards africains fait pâle figure comparé à la France,mes parents sont venu en 2011,ils n'avaient jamais quittés le Gabon et ont trouvés la France merveilleux comme pays et ont compris pourquoi je n'étais pas revenu au Gabon et eux non plus ne comprennent pas cet auto-dénigrement de la part des français.
_________________
Legio Patria Nostra-Honneur et Fidélité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7683

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 16:38    Sujet du message: Répondre en citant

Urbain... pas besoin d'être né dans un autre pays pour avoir envie de taper la tête des gens contre un mur lorsqu'on les entends traiter la France de "putain de pays de merde". Mon père est comme ça. Je l'ai toujours entendu dénigrer mon pays.

Mais je crois que c'est une conséquence du syndrome de Voltaire. Le grand homme en question disait : " Français, vous n'êtes pas des Romains... mais soyez digne que l'on vous compare à eux". L'Histoire - la très longue histoire - de la France est l'histoire d'un pays qui a toujours été dans le peloton de tête des nations. Un des pays les plus riches, les plus peuplés. Ses rois et ses empereurs envoyaient leurs armées au loin, conquéraient des nations.

A présent... les petits tyrans d'Afrique obligent le président de la France à la repentance pour le colonialisme, pour la traite des Noirs. Les Américains et les Chinois font ce qu'ils veulent où veulent dans ce qui était autrefois "la chasse gardée de la France". Le cinéma et la télé (qui diffuse presque que des films américains) donne une image très folklorique et très méprisante de la France. On ne nous compare plus à Rome. Nous vivons en ayant l'impression d'être les perdants de l'Histoire. Nos hommes politiques parlent toujours de l'Euro, de l'industrie, de l'Europe, des accords de Schengen, de ceux de Maastricht... Les Français ne reconnaissent plus le pays, il n'ont plus l'impression de le reconnaître, d'être chez eux. S'ils veulent partir c'est qu'ils ne sont plus chez eux. J'en sais quelque chose, mon père quitte le pays pour s'installer au Portugal.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Urbain Mukanga



Inscrit le: 06 Jan 2015
Messages: 537
Localisation: Aix-en-Provence

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 17:37    Sujet du message: Répondre en citant

Je comprends ce que vous voulez dire,c'est vrai que beaucoup de films sont méprisant envers la France,je ne sais plus où j'ai entendu un intervenant dire que la France n'était plus qu'une moyenne puissance post-impérial sur le déclin.

Certes la France de 2015 n'est plus celle du Père De Gaulle ou celle où la France était le 2e Empire du Monde après le Royaume-Uni mais c'est quand la 6e ou 7e puissance économique du Monde,une puissance nucléaire qui même si elle ne possède les immenses arsenaux russes ou américains n'est quand même pas négligeable,la France possède une armée puissante et l'une des rares avec celle des USA et de la Grande-Bretagne (on peut peut-être rajouter l'armée russe et l'armée chinoise) à pouvoir envoyer des troupes n'importe où sur le globe et très rapidement,c'est une puissance diplomatique qui pèse un certain poids même si dorénavant il faut compter sur d'autres puissances comme la Chine par exemple.

La France est un acteur fondamental de l'Union Européenne.

Alors certes la France n'est plus la Grande Puissance d'autrefois mais enfin ce n'est quand même un pays que l'on considère comme quantité négligeable.

Après,peut-être que les français ne digère pas cela je ne sais pas mais si c'est le cas,il faudra bien qu'ils acceptent la réalité,parce-que ce n'est pas en se disant "c'était mieux du temps d'avant" et en rouspétant que ça va faire avancer les choses.

Pour les tyrans qui exige la repentance à tout va et qui sont aidés ici par les association soi-disant anti-racistes qui sont censés représentés les "minorités opprimés",ça ça me fais bien marrer parce-que déjà tous ces bien-pensants qui savent toujours tout mieux que les autres ne connaissent souvent rien de l'Afrique et ne demandent même pas l'avis des gens concernés mais en plus ils te donnent des leçons de morales alors qu'eux quand tu leur dit "mais t'en connait des noirs et et des arabes?" ils te répondent "ah ben non alors,je ne fréquente pas ces gens là",et puis qu'est-ce qu'ils connaissent de l'Afrique ces gens-là? Ils n'y ont jamais été et après ils te sortent des conneries comme quoi en Afrique,les gens sont mécontents de Tintin au Congo,tu parles! Tout le monde aime cette BD là-bas et ça nous fait bien marrer,bien sûr que ce n'est guère flatteur pour les noirs mais c'était la mentalité de l'époque et ce n'est pas comparable avec maintenant.

Ou le Banania encore un truc qui me fais bien marrer je le sais parce-qu'il y a des jeunes blancs-becs de SOS-Racisme qui sont venus pour voir si j'en vendais,j'étais dans l'arrière-boutique et je les ai entendu dire "oh t'a vu il a du Banania" "Ouais on va lui dire deux mots à ce sale raciste" je suis apparu et là j'ai vu leur mines déconfites, merde un noir! Mais il se sont vites ressaisie et m'ont dit "vous n'avez pas honte de vendre du Banania,c'est une insultent envers vos frères qui sont en Afrique",je leur ai dis calmement que j'étais d'Afrique,que là-bas on achète ça,je leur ai demandé s'ils savaient pourquoi il y avait ce noir représenté,ils m'ont dit que non,je leur ai expliqué que c'est un hommage aux Tirailleurs Sénégalais,que mon grand-père et mon arrière-grand-père furent Tirailleurs Sénégalais et que si ces messieurs les blancs-becs avaient quelques choses à dire,ils n'avaient qu'à aller au cimetière de Luynes en parler au deux frères de mon grand-père,ils ont vites dégagés.

Comme ceux qui dénoncent la colonisation,et bien quoi? Ben oui il y a eu la colonisation,oui il y a eu la traitre négrière mais qui vendait les noirs aux blancs? D'autres noirs ou des arabes! N'empêche la France a aboli l'esclavage en 1848,les USA ont aboli l'esclave en 1865 après une cruelle guerre civile mais en Afrique il a fallu que ce soit les blancs qui l’abolissent,en Mauritanie ce n'est qu'en 1981 que l'esclave a été officiellement aboli alors on a bon dos de demander la repentance.

Oui la colonisation a été parfois cruelle avec des injustices,de l’exploitation,des spoliations mais il a eu des effets bénéfiques comme la médecine moderne,l'instruction,des infrastructures,ça a fait sortir l'Afrique de la Préhistoire et on doit être reconnaissant pour ça.

Mais on sait très bien pourquoi les autocrates africains demandent la repentance à tout va,c'est pour cacher leur propre incompétence à gérer les pays africains.

Le problème que je constate c'est que les gens ici se sentent coupables,quand je leur parle,ils baissent la tête comme s'ils avaient honte de parler à un noir parce-qu'il y a eu la colonisation,eh ça va faut passer à autre chose maintenant ça fait 50 ans que les états africains sont indépendants.

Et je remarque aussi,qu'on ne fait rien pour que les gens soient fiers de la France,accrocher un drapeau français sur le devant de sa maison vous rend suspect,tu dit vive la France! on te traite de facho.

Et à l'école,je vois le programme de mon fils qui est en Cours Elementaire 2e Année,tout la période de Charlemagne à la Révolution est passée à la trappe,comment voulez-vous qu'il se sente français si on ne lui apprends même pas l'Histoire de son pays? Bon heureusement je lui apprends l'Histoire mais tout le monde ne le fait pas,après je comprends qu'il y ai des jeunes gens issus de l'immigration qui sont né en France mais qui ne se sentent pas français,on ne fait rien pour!

Mais je pense qu'il faudrait faire quelque chose pour redonner de la fierté au peuple français,sans tomber dans un chauvinisme ou un nationalisme mais qui ferait que les français aient du patriotisme et de la fierté pour la France.
_________________
Legio Patria Nostra-Honneur et Fidélité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 7683

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 17:51    Sujet du message: Répondre en citant

Merci, ça fait beaucoup de bien d'entendre ça de quelqu'un "du pays". Mon grand-père était l'archétype du blanc grand propriétaire domaniale d'Afrique Noire. Et c'est un homme que j'admire énormément... pour ce qu'il a fait là-bas. Il a nourri des gens et quand il est arrivé les gens mourraient de faim... et ce n'est pas une tournure pour " il y avait peu à manger" c'est à prendre au sens littéral. Il sauvé des milliers de vies. Il a aussi aidé à l'instruction, écris des lettres aux autorités pour parrainer des enfants du pays pour puissent s'instruire (un d'eux est même devenu médecin), construit des routes et des ponts.
Je vois pas en quoi je devrais avoir honte du passé "colonialiste" de ma famille. Mon grand-père était un administrateur coloniale qui - au Congo et en Algérie- a fait beaucoup de bien autour de lui.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11326
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 17:51    Sujet du message: Répondre en citant

J'adore (notamment) l'histoire du Banania !

Urbain, si jamais tu te présentes aux élections présidentielles, je vote pour toi ! Very Happy
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 1547
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 18:23    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
J'adore (notamment) l'histoire du Banania !

On repense à la BD "L'Homme de l'année: 1917" (scénarisée par Pécau, qui doit plancher en ce moment sur l'adaptation de FTL), consacrée à ce tirailleur anonyme qui a fini sur les affiches publicitaires.

En ce qui concerne le devenir de l'Afrique, FTL a clairement posé les bases d'une post-indépendance plus harmonieuse notamment grâce à la présence de cadres autochtones correctement formés; la différence est particulièrement souligné dans le cas du Congo belge:

Casus Frankie a écrit:
Le Gouvernement belge avait créé l’embryon d’une élite congolaise, rompant sans même s’en rendre compte avec la politique de développement égalitaire qui avait caractérisé jusque là le colonialisme paternaliste à la Belge. Une fois cette brèche entrouverte, elle ne put que s’étendre. C’est ainsi que lors de l’indépendance, le Congo put compter sur une solide élite indigène pour assurer la relève des Belges. On frémit d’imaginer ce qui aurait pu se passer sans cette rupture : à vrai dire, n’importe qui ou presque – un ancien séminariste, un employé des postes, voire un sergent de la Force Publique – aurait pu reprendre les rênes de ce vaste et complexe pays, le conduisant droit à la catastrophe. » (in Jean Stengers, Congo : Mythes et Réalités, 100 ans d’histoire ; Ed. Duculot, 1989)

_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 11326
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 19:07    Sujet du message: Répondre en citant

Le texte en question n'est pas de moi, mais bien sûr de Sa Sainteté B-XVII. Garde à vous
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Urbain Mukanga



Inscrit le: 06 Jan 2015
Messages: 537
Localisation: Aix-en-Provence

MessagePosté le: Jeu Jan 29, 2015 20:26    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
J'adore (notamment) l'histoire du Banania !

Urbain, si jamais tu te présentes aux élections présidentielles, je vote pour toi ! Very Happy



Il vaut mieux pas! Ça risquerais de saigner!
_________________
Legio Patria Nostra-Honneur et Fidélité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> L'après-guerre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 2 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com