Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Situation ferroviaire en métropole et AfN
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Divers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Benoit XVII



Inscrit le: 24 Oct 2006
Messages: 472
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Jeu Juin 28, 2012 21:32    Sujet du message: Répondre en citant

A noter qu'on devrait avoir en Afrique du Nord un pool de jeunes recrues belges qui n'ont pas encore été incorporées dans l'armée en reconstruction du fait de leur jeune âge (les jeunes gens avaient été priés de se replier en France dès l'âge de 16 ans). Bien sûr, le gouvernement belge cherchera à parfaire l'instruction de cette jeunesse pour développer un maximum de techniciens, mais beaucoup auront déjà quitté l'école à cet âge à l'époque.

J'estimerais qu'un pool d'environ 2000 jeunes gens entre 16 et 18 ans pourraient être disponibles, pool qui s'éteindra progressivement jusqu'à fin 1942 au moment om les derniers d'entre eux seraient incorporés. On avait déjà fait mention dans la chrono de l'emploi de ces jeunes dans les travaux publics d'Afrique du Nord.

Conformément aux accord économiques et financier franco-belges de novembre 1940, je verrais bien ces jeunes gens employés par une société à capitaux belges constitués à parité par la Société Belges des Bétons, active dans la construction de ce genre d'infrastructure notamment au Congo, et l'inévitable Société Générale de Belgique présidée par Edouard Sengier. Le tout sous l'oeil bienveillant du Gouvernement belge, qui bénéficierait ainsi du privilège d'extra-territorialité fiscale arraché aux français en échange du prêt de l'or belge.

A noter par ailleurs que les prisonniers de guerre italiens fourniraient également une main d'oeuvre abondante et largement acclimatée pour ce genre de travaux... Il serait surprenant de ne pas les retrouver en masse sur ce chantier.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Capitaine caverne



Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 4156
Localisation: Tours

MessagePosté le: Ven Juin 29, 2012 08:19    Sujet du message: Répondre en citant

D'accord pour les recrues belges, mais il y a un problème pour les prisonniers de guerre. Légalement, d'après la convention de Genève, il est possible pour un état béllligérant de faire travailler les prisonniers qu'ils a put capturer, mais uniquement à des productions ou des activités non-liés à l'effort de guerre. Certes, ce genre de scrupules n'étouffent pas vraiment les nazis, mais les alliés sont censés êtres les gentils de l'histoire et respecter traités et autres accords internationaux. Avant d'envisager de faire trimer les italiens capturés, le gouvernement d'Alger devrait se couvrir et voir si leur idée est légale, surtout quand on pense à l'ampleur des travaux en AFN dont on peut difficilement nier qu'ils sont liés à l'effort de guerre.
_________________
"La véritable obscénité ne réside pas dans les mots crus et la pornographie, mais dans la façon dont la société, les institutions, la bonne moralité masquent leur violence coercitive sous des dehors de fausse vertu" .Lenny Bruce.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hendryk



Inscrit le: 19 Fév 2012
Messages: 3288
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Juin 29, 2012 08:55    Sujet du message: Répondre en citant

Capitaine caverne a écrit:
D'accord pour les recrues belges, mais il y a un problème pour les prisonniers de guerre. Légalement, d'après la convention de Genève, il est possible pour un état béllligérant de faire travailler les prisonniers qu'ils a put capturer, mais uniquement à des productions ou des activités non-liés à l'effort de guerre. Certes, ce genre de scrupules n'étouffent pas vraiment les nazis, mais les alliés sont censés êtres les gentils de l'histoire et respecter traités et autres accords internationaux. Avant d'envisager de faire trimer les italiens capturés, le gouvernement d'Alger devrait se couvrir et voir si leur idée est légale, surtout quand on pense à l'ampleur des travaux en AFN dont on peut difficilement nier qu'ils sont liés à l'effort de guerre.

Une solution serait d'utiliser les prisonniers de guerre italiens sur des chantiers indubitablement civils (construction de logements urbains, par exemple, pour héberger l'afflux de main-d'oeuvre industrielle), ce qui permettrait de libérer autant d'ouvriers pour les travaux à portée militaire. Une astuce assez transparente de vases communicants qui permet d'arriver au même résultat sans enfreindre les conventions de Genève. Qu'en pensent les spécialistes?

D'ailleurs, dites-moi si je me trompe, il y avait parmi les Européens d'Algérie un certain nombre d'Italiens. Fraternisation aidant, on pourrait imaginer qu'une partie des prisonniers italiens mis au travail aux côtés de civils dont certains sont d'anciens compatriotes, décident que finalement on est pas si mal en Algérie et qu'on pourrait bien s'y installer quand la guerre sera finie.
_________________
With Iron and Fire disponible en livre!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1263
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2012 14:41    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

merci et bravo à tous pour vos commentaires. Les idées d'utiliser les recrues belges ou les prisonniers italiens (mais pas à la construction du chemin de fer ; plutot à celle des habitations pour les Brigades du rail ou à d'autres travaux civils permettant de libérer des travailleurs pour le Trans-Maghreb) mes semblent de très bonnes idées. J'espère que nous saurons améliorer encore le texte en les intégrant.

Pour la longueur de la voie et la durée des travaux, je partage les interrogations de dak69 sur le travail gigantesque. On peut cependant noter qu'une grande partie du travail se fera avec des matériels importés (d'Amérique du Nord, USA et CAnada). On peut aussi remarquer qu'il n'est pas question de doubler la totalité de la distance CAsa-Tunis en voie normale, mais bien l'essentiel : on peut laisser des passages en voie unique (en particulier pour les ouvrages d'art), l'essentiel est de limiter le nombre et la longueur de ces passages pour ne pas retarder le trajet.

Quant à la dualité voie étroite - voie normale, à ma connaissance, l'artère principale Casa - Tunis est bien en voie normale dès 39, ce sont les pénétrantes et les laisons avec les différents ports et autres zones industrielles qui sont souvent en voie étroite... Il ne s'agit pas de les doubler tous en voie normales, mais seulement les principaux.

Amitiés,
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patrikev



Inscrit le: 28 Mai 2010
Messages: 1774

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2012 15:06    Sujet du message: Répondre en citant

Le chantier avance bien. En principe, jusqu'à la fin du Blitz Malte-Tunis, les Français devraient donner la priorité aux segments ouest, d'autant plus qu'ils desservent des gisements miniers importants.

Hendryk a écrit:

D'ailleurs, dites-moi si je me trompe, il y avait parmi les Européens d'Algérie un certain nombre d'Italiens. Fraternisation aidant, on pourrait imaginer qu'une partie des prisonniers italiens mis au travail aux côtés de civils dont certains sont d'anciens compatriotes, décident que finalement on est pas si mal en Algérie et qu'on pourrait bien s'y installer quand la guerre sera finie.


En fait, la population d'origine italienne était plus nombreuse en Tunisie qu'en Algérie. Elle était naturalisée française pour une grande partie et, à part quelques inévitables mauvaises têtes, elle n'a pas posé trop de problèmes aux autorités françaises (bon, il y aura toujours quelques soupçons d'espionnage jusqu'à fin 42).

En plus des prisonniers italiens et des conscrits belges, l'AFN devrait être assez attractive pour les migrants espagnols, puisque l'emploi en France métropolitaine est devenu nettement moins tentant.

Une coquille au 4 février 1941:

Son président est un Américain qui devrait nous être favorable : nous ne prétendons pas emboucher (embaucher) des ouvriers pour faire tourner des usines d’armement !
_________________
- Votre plan comporte un inconvénient majeur.
- Commençons par le plus facile: capturer la bête.
- Le voilà, l'inconvénient majeur.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 13887
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2012 16:21    Sujet du message: Répondre en citant

Après intégration de vos remarques... Qu'en dites-vous ?

Pour recruter suffisamment d’ouvriers sans en priver d’autres secteurs d’intérêt militaire plus immédiat, comme l’aménagement des ports et aérodromes, la commission propose de faire appel à des volontaires étrangers en organisant des tournées dans les pays neutres pour recruter des travailleurs volontaires, si possible des hommes possédant une expérience dans les domaines ferroviaire et/ou routier. L’engagement se ferait pour une durée de 18 à 24 mois et le logement serait organisé dans des sortes de villages de pionniers construits au fur et à mesure de la progression des travaux. Ces villages seraient ensuite mis à la disposition des populations locales. Tout ressortissant d’un pays qui serait, au cours du contrat, entraîné dans le conflit en cours (sous-entendu : du côté des Alliés), verrait son contrat abrogé et renvoyé dans les plus brefs délais dans son pays d’origine (sauf option contraire du pays en question).
La proposition reçoit l’assentiment général. Ces “régiments” de travailleurs seront surnommés par la presse du monde entier (pour les encourager ou pour les ridiculiser) les Brigades Internationales du Rail – le nom leur restera.
– Il serait intéressant, intervient Leca, d’obtenir pour cette opération de recrutement l’accord de l’Organisation Internationale du Travail [OIT]. Son président est un Américain qui devrait nous être favorable, d’autant plus que Tixier le connaît bien [Note - Adrien Tixier (SFIO), après avoir occupé depuis les années 1920 plusieurs fonctions importantes au sein de l’OIT, a été rappelé à Alger en septembre 1940 pour coordonner l’action des différents ministères concernés par le domaine social.] : nous ne prétendons pas embaucher des ouvriers pour faire tourner des usines d’armement ! Je sais bien que cette pauvre Société des Nations est devenue une coquille vide [l’OIT était une branche de la SDN], mais tout de même, vis-à-vis des neutres, son blanc-seing serait un gage de notre bonne foi…
– Je sais que le siège de l’OIT a été transféré à Montréal l’été dernier,
commente Frossard, mais même à distance, il est regrettable de ne pas pouvoir compter sur l’appui du Secrétaire Général de la SDN, Joseph Avenol, alors qu’il est Français !
– Justement,
ricane Mandel. Nous pourrions en profiter pour avoir quelques explications avec Monsieur Avenol sur la qualité de son patriotisme… N’est-ce pas, mon Général ?
– Ce ne sera pas trop tôt,
émet De Gaulle, bougon.
Satisfait par ces premières réactions, Caquot reprend la parole : « Nous avons aussi envisagé d’autres sources de main d’œuvre dont l’utilisation ne devrait pas gêner notre effort de guerre. Nous recommandons la mise en place d’une sorte de tournée de servitude parmi les troupes, hélas encore nombreuses, en instance de réarmement et de réorganisation au sein de grandes unités reconstituées. Ces hommes échapperont ainsi à une oisiveté des plus nuisibles à leur moral. Nous avions aussi pensé aux Bataillons d’Afrique, mais ceux-ci ont été, en pratique, supprimés par les décisions prises par le ministre de la Guerre il y a quelques semaines. En revanche, il y a d’autres sources de main d’œuvre disponibles.
D’abord, les prisonniers de guerre italiens, qui ne sont pas tous occupés dans l’agriculture. Ils pourraient être occupés à des travaux annexes, par exemple la construction des villages de travailleurs, ce qui ne devrait pas poser de problème vis-à-vis des Conventions de Genève.
Ensuite, les jeunes Belges qui ont été Déménagés de justesse en 1940, mais qui ne sont pas encore d’âge à être incorporés dans l’armée belge. Nous pourrions trouver sans trop de mal un accord avec nos alliés sur leur participation aux travaux.
Enfin, pourquoi ne pas proposer à tous les prisonniers civils de droit commun de participer aux travaux du Trans-Maghreb, sous promesse que chaque jour travaillé équivaudrait à deux jours sous les verrous ? »

Cette fois, les propos de Caquot déclenchent une vague d’exclamations diverses. Sentant monter une polémique stérile, Mandel remercie les membres de la commission Rail-Route en promettant qu’une suite sera donnée dans les plus brefs délais à leurs propositions et lève la séance.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gaullien



Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 937
Localisation: l'Arbresle

MessagePosté le: Ven Oct 05, 2012 14:52    Sujet du message: Répondre en citant

Comment cela se fait que Joseph Avenol soit encore secrétaire général de la Société des Nations en février 41 alors que dans la OTL il est remplacé le 31 aout 1940 par l'Irlandais Seán Lester ?

Dernière édition par gaullien le Sam Oct 06, 2012 17:15; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 10204

MessagePosté le: Ven Oct 05, 2012 16:37    Sujet du message: Répondre en citant

Probablement une erreur.
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
galileo



Inscrit le: 13 Avr 2010
Messages: 263
Localisation: Lunel

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2012 22:56    Sujet du message: Répondre en citant

Est-ce que le succès du Trans-Maghreb pourrait relancer le Transsaharien?
_________________
" L' histoire est un mensonge que personne ne conteste" (Napoléon)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 13887
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam Oct 13, 2012 23:02    Sujet du message: Répondre en citant

galileo a écrit:
Est-ce que le succès du Trans-Maghreb pourrait relancer le Transsaharien?


Pourquoi pas... Mais après la guerre !
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DMZ



Inscrit le: 03 Nov 2015
Messages: 2842
Localisation: France

MessagePosté le: Mar Jan 10, 2023 07:49    Sujet du message: Répondre en citant

J'en profite pour faire trois petites remarques sur le texte.

Citation:
enfin Louis Armand, ancien ingénieur en chef de la SNCF et désormais directeur général de la Compagnie des Chemins de Fer d’Afrique du Nord, créée en septembre 1940 pour chapeauter la SNCFA (Algérie), la Société Chérifienne des Chemins de Fer (Maroc) et la Compagnie Tunisienne des Voies Ferrées.

Ce n'est pas encore la SNCFA (1960) mais l'Office des chemins de fer algériens (C.F.A.) créé en janvier 1939 après la nationalisation des réseaux algériens via la SNCF. Je n'ai pas trouvé quel était le propriétaire des CFA (SNCF, État français, Gouvernement général de l'Algérie ?)

D'autre part, je rappelle que les sociétés marocaines et tunisiennes ne sauraient être nationalisées sans poser de très grands problèmes tant juridiques que diplomatiques (voir également les passages ci-dessous).
Citation:
Enfin, Verlant conclut par l’aspect matériel : il requiert l’achat dans les plus brefs délais de locomotives, de wagons de tous types et en général de tout matériel permettant d’accroître le parc de la SNCF-AFN.

Citation:
11 octobre 1942
L’Afrique du Nord sur de bons rails… et sur la bonne route

Casablanca – Fin officielle du projet du Trans-Maghreb. Environ 2 500 personnes assistent à la cérémonie qui marque symboliquement la fin des travaux. Beaucoup de membres des Brigades du Rail seront intégrées dans la SNCF-AFN (ou dans l’office en charge des réseaux routiers).

Enfin, le financement des travaux ou acquisitions dans les deux protectorats n'auront pas les mêmes modalités qu'en Algérie, départements français dans le nord et territoires français au Sahara.
_________________
« Vi offro fame, sete, marce forzate, battaglia e morte. » « Je vous offre la faim, la soif, la marche forcée, la bataille et la mort. » Giuseppe Garibaldi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
houps



Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 1893
Localisation: Dans le Sud, peuchère !

MessagePosté le: Mar Jan 10, 2023 08:51    Sujet du message: Répondre en citant

Pourrait-on intégrer cette rubrique à la nouvellement créée " Situation civile française" ?
Et le camarade GLUCKAUF en a-t-il connaissance ?

Edit : grillé par DMZ, que je remercie et salue au passage (à niveau).
_________________
Timeo danaos et dona ferentes.
Quand un PDG fait naufrage, on peut crier "La grosse légume s'échoue".
Une presbyte a mauvaise vue, pas forcément mauvaise vie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DMZ



Inscrit le: 03 Nov 2015
Messages: 2842
Localisation: France

MessagePosté le: Mar Jan 10, 2023 08:57    Sujet du message: Répondre en citant

Mes salutations les plus Pacific en cette nouvelle année.
_________________
« Vi offro fame, sete, marce forzate, battaglia e morte. » « Je vous offre la faim, la soif, la marche forcée, la bataille et la mort. » Giuseppe Garibaldi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
GLUCKAUF



Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 35
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Mar Jan 10, 2023 09:24    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour vos remarques.
Je ne pense pas que nous ayons une SNCF AfN : peut-être, et plus surement un consortium regroupant des sociétés publiques et privées (Tunisie, Maroc). Je vois mal le gouvernement en exil se lancer dans des nationalisations, qui risquent de heurter le patronat local, 'mais aussi la Tunisie et le Maroc (protectorats). Un consortium serait plus adapté au Trans-Maghreb, mais aussi à tous les travaux et achats engagés ailleurs.
Petite remarques :
* Dautry était classé 26° sur les 40 noms en lice, lors du referendum du Petit Journal de novembre 1934 portant sur le meilleur dictateur possible pour la France, avec Déat, Daudet (Léon) et ... Pétain classé premier (Vichy OTL avant l'heure)(source Historail 2017)
* La dieselisation des réseaux d'AfN était pratiquement effective en 1953 (sauf la voie étroite, avec encore un peu de vaps)
* L'électrification, en bonne voie avant guerre (surtout au Maroc), a été pratiquement stoppée en 1940 OTL , les fournisseurs étant français dans leur très grande majorité (Alsthom, CEM, Schneider, Jeumont ...) ; on aura le même problème FTL, les USA proposant un matériel peu adapté (par contre pas de soucis pour les vapeurs et diesels)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Moshe



Inscrit le: 03 Juin 2020
Messages: 267
Localisation: Lille

MessagePosté le: Mar Jan 10, 2023 10:32    Sujet du message: Répondre en citant

Samedi 13 octobre 2012 : pourquoi pas, mais après la guerre
Mardi 10 janvier 2023 : j'en profite pour faire trois petites remarques.
Le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un revolver chargé, et ceux qui déterrent un sujet vieux de 10 ans et trois mois… C'est à ça qu'on voit que vous êtes fous ! Et pour ça que je vous adore.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 2 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com