Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quelle monnaie pour la France Combattante?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> La France en exil
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
JMT



Inscrit le: 13 Avr 2008
Messages: 27
Localisation: 97400- ST DENIS

MessagePosté le: Lun Aoû 11, 2008 22:17    Sujet du message: Quelle monnaie pour la France Combattante? Répondre en citant

A compter du 1er AOUT 1940, il n'est pas possible qu'un etat souverain partage sa monnaie avec une zone occupée par un ennemi.

Je propose donc deux monnaies:

1°) le franc CFA. En OTL il a été créé en 1939 mais formellement déclaré au FMI en 1945 (http://fr.wikipedia.org/wiki/Franc_CFA). Le cours de change était 1FCFA=1,7 FF. Je propose que par simplification, dès le 1/8/40 ce cours soit de 1FCFA=2FF, ce qui permettra de réutiliser les billets en FF surchargés FCFA

Le 1/8/1940 entre également en vigueur la nationalisation des banques de dépôt, regroupées, avec les chèques postaux et les trésoreries au sein de la Banque Francophone de Dépôts, réseau unique, gratuit et obligatoire pour toute relation financière avec l'etat et ses établissements publics, gérant des chèques et un livret d'épargne garanti par l'Etat, et plaçant les emprunts publics.

La BFD créera rapidement des filiales:
a) le Crédit Foncier Francophone pour financer l'activité de construction
b) le Crédit Francophone pour les PME

Les autres banques d'affaires restent privées.

De même, les assurances sont nationalisées et fusionnées en une seule entreprise publique offrant toute la gamme des prestations nécessaires, distribués par la BFD et ses filiales.(Assurances Générales Francophones)

Le même décret-loi assure l'extension à l'Empire de la règlementation en matière de retraite et d'assurances sociales qui existe en métropole au 1/6/1940, avec continuité des droits pour les personnes qui résident sur le territoire africain libre de l'empire.

La Caisse des Dépôts et Consignations reprend ses activités à partir de Casablanca et de New-York. Elle est notamment chargée de gérer en fidéicommis la totalité des biens situés hors de France et appartenant à des français restés en France,dont le gouvernement demandera aux autorités locales saisie-conservatoire ou réquisition pour les besoins de la guerre. (y compris les actions de la CFP et de ses filiales IPC et AI et de la Compagnie de Suez)

2°) Une monnaie internationale:
Comme notre commerce extérieur jusqu'à la fin de la guerre s'effectuera majoritairement en dollars et que le financement de nos achats de matériel nécessitera des emprunts en dollar, je propose que la France utilise directement le dollar pour toutes ses opérations extérieures.

Variante: on pourrait proposer aux anglais pour renforcer la Livre face au dollar que la france adopte la Livre comme monnaie extérieure, mais sans parité fixe avec le FCFA

3°) Création d'un nouvel établissement public, la Caisse Francophone d'Investissement , ce qui assurera le portage de la totalité des participations publiques existantes ou à créer. Cela permettra à l'Etat de faire saisir dans le monde entier les comptes et possessions des filiales qui existaient au 1/6/1940. Les actionnaires minoritaires seront dédommagés après la guerre en obligations de la CFI

Sa première filiale, le Bureau de Recherches Pétrolières Francophone, sera chargé de vérifier les dires de Conrad Kilian, amenant à la découverte de Hassi-Messaoud et Edjeleh dès 1941, puis ultérieurement les grandes découvertes en Libye. Le pétrole saharien commencera à couler en décembre 1942, grâce à une co-entreprise avec la British Petroleum, opérateur du BRP (la BP facture ses services selon des tarifs fixés d'accord parties et recoit 10% de la production qu'elle commercialise)

4°) L'Office Agricole Francophone regroupe tous les offices par produit. Il est chargé d'assurer:

a) l'achat des productions locales à des cours fixés par l'Etat
b) la fourniture aux producteurs de prestations diverses (engrais, semences, herbicides, outils, etc...)
c) une centrale d'achat pour le matériel agricole des CUMA (qui par ses marchés assurera le décollage de la production de matériel agricole)
d) l'import-export de produits agricoles pour assurer l'approvisionnement des marchés
e) le stockage
f) la transformation des produits bruts par contrats à long terme avec des coopératives ou des entreprises privées ou filiales

L'Office va rapidement ouvrir des représentations aux USA, en Amérique du Sud , en Océanie et dans les pays limitrophes, ce qui lui permettra de remplir sa tâche et de nourrir pendant toute la guerre non seulement les civils mais aussi les troupes de passage ou en opération.

Evidemment tout cela ne s'improvise pas le 31/7 !
Dès le 10 Juin, des groupes d'experts ont travaillé, préparant les textes, convoquant des dizaines de milliers de personnes ressources et prévoyant l'évacuation vers l'AFN, via l'Espagne de tout un matériel qui mettra plusieurs semaines à traverser la Méditerranée après le 1er Aout, le port de Tanger étant complètement saturé.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 6009
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Lun Aoû 11, 2008 23:27    Sujet du message: Répondre en citant

Pfou, que d'idées ... Mais qu'est-ce qui m'a pris de lancer ce forum Razz

Je prévois quand même quelques difficultés :
- en matière sociale (assurances, retraite) : quid des familles séparées par la guerre (l'homme dans l'armée, la femme et les enfants restés en Métropole) ?
- pour les entreprises et banques : il y a des industriels désireux de soutenir le gouvernement qui n'accepteront pas facilement la nationalisation
Je pense que la réalité sera davantage improvisée.
Pour la monnaie, ne pas oublier qu'il y aura certainement une circulation de devises entre la Métropole et l'AfN (dans un sens comme dans l'autre). Ceci impose certainement de conserver le Franc. Soit-dit en passant, ceci concerne également la fausse monnaie émise par les deux camps ...
Citation:
Dès le 10 Juin, des groupes d'experts ont travaillé [...]

C'est sans doute très optimiste ...
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martel



Inscrit le: 17 Aoû 2007
Messages: 252
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Mar Aoû 12, 2008 00:02    Sujet du message: Du nerf dans la guerre... Répondre en citant

Bonsoir,

Un programme impressionnant,...

qu'en théorie le gouvernement a les moyens légaux de réaliser via les pleins pouvoirs obtenus de la chambre en 1939.

L'intervention massive de l'état dans l'économie, la recherche (cf Concorde et l'évolution du CNRS dans le topic dédié) est probablement la seule possible pour des raisons d'efficacité et d'utilisation des moyens pour orienter l'effort de guerre.

1) Franc et Secteur Bancaire :

Cependant la nationalisation me parait difficilement soutenable politiquement : toute mesure remettant ostensiblement en cause la propriété individuelle me parait prématurée.

Paul Reynaud connait bien les aspects financiers ( on lui doit la stabilisation du Franc en 1938). Il est peu probable qu'il cautionne des nationalisations de cette ampleur surtout sans parlement.

Je pense que l'on peut arriver au même objectif en créant un institut de coordination monétaire et financier chargé d'orienter l'épargne publique et privée : L'Institut Français de reconstruction et de développement ( BERD....)

Ok pour s'appuyer sur une nouvelle monnaie, mais compte tenu de l'aspect émotionnel véhiculé de tout temps et le symbôle régalien par excellence qu'elle incarne , elle doit garder le même nom : le France reste la France même déménagée donc le Franc reste le franc.

Par ailleurs, que faire des francs existant de par le monde? Les échanger, et les démonétiser ?

Mais attention le parlement est de retour début 1941 même s'il est dans une forme attenuée, là le sujet devra lui être présenté. (cf le nombre de gouvernements de la 3è république ayant chuté sur les aspects monétaires et financiers...)

De la même Façon il faudra statuer sur le rattachement de l'IFRD au gouvernement , S/S d'état à l'économie ..., Ministre des finances...autre

2) Le dollar comme monnaie d'échange

Politiquement, je ne vois pas le Gouvernement renoncer au Franc et encore moins renforcer la livre ou privilégier le Dollar.

Sauf erreur de ma part les taux de change entre livre et Franc sont déjà fixes depuis le début de la guerre.
Les compensations entre états se font en devise du pays ou alors dans sa contre valeur en or. Mais je vais creuser ces aspects


Bonne soirée

Martel
_________________
"Enfin le cardinal a terminé son sort.
Français, que dirons nous de ce grand personnage ?
Il a fait la paix, il est mort :
Il ne pouvait pour nous rien faire davantage. "
Epithaphe anonyme du Cardinal de Mazarin.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martel



Inscrit le: 17 Aoû 2007
Messages: 252
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Mar Aoû 12, 2008 00:18    Sujet du message: Du nerf dans la guerre 2... Répondre en citant

Rebonsoir,

Concernant, la capacité de prévoir à l'avance dès le 10 juin, cela parait un peu idéal.

Un courant de haut-fonctionnaires existe en OTL favorable à une forme de planification de l'économie. Mais je crains que toutes ces mesures ne puissent être prises aussi rapidement. Il y aurait là un changement à 180° des habitudes et des pratiques de l'époque.

Quelques unes peut être mais toutes non.

Après le déménagement, par contre, tous ces sujets à des degrés divers vont se poser. Ils feront débat dans le gouvernement et dès 1941 au parlement. (La loi impose au parlement de revoir les décisions prises par le gouvernement.)

Cdlt

Martel
_________________
"Enfin le cardinal a terminé son sort.
Français, que dirons nous de ce grand personnage ?
Il a fait la paix, il est mort :
Il ne pouvait pour nous rien faire davantage. "
Epithaphe anonyme du Cardinal de Mazarin.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JMT



Inscrit le: 13 Avr 2008
Messages: 27
Localisation: 97400- ST DENIS

MessagePosté le: Mar Aoû 12, 2008 09:10    Sujet du message: Répondre en citant

loic a écrit:
Pfou, que d'idées ... Mais qu'est-ce qui m'a pris de lancer ce forum Razz

Citation:
Je prévois quand même quelques difficultés :


Je ne sais pas si ce point a été réglé, mais j'ai cru comprendre que comme en OTL il y aurait bien DEUX gouvernements français:
celui, LEGITIME réfugié en Afrique et gouvernant l'empire moins la métropole
celui, fantoche, à la solde des allemands censé gouverner la France.

ma réponse: il y a séparation totale et cela devra être matérialisé par une Loi de Séparation.
Prenant Hitler au mot (voir le passage où il s'inquiète de ne pas trouver de gouvernement français pret à un armistice.....) il faut que la métropole devienne un boulet le plus pesant possible pour l'Allemagne.
cela suppose:

a) qu'il reste une organisation militaire secrète, embryon d'une résistance "militaire" à venir (voilà qui devrait faire hurler les badernes étoilées mais que CGD a en OTL mis en oeuvre)

b) que des réseaux également "secrets" puissent encadrer la population et l'informer de ce qui se passe hors de métropole

c) qu'il soit annoncé dès la décision prise de se replier sur l'afrique pour continuer la lutte que, dans les zones occupées, c'est à l'occupant d'assurer la responsabilité de gouverner, que ces zones ne font plus partie des zones de souveraineté du gouvernement légal et que toutes les institutions y restant sont hors compétence. Conséquence principale: c'est le gouvernement allemand qui hérite des droits et devoirs, tant qu'il occupe: à lui de gérer la monnaie, le ravitaillement, les services publics. Une déclaration solennelle et un vote de la Loi de Séparation par l'assemblée avant qu'elle ne se replie, permettrait de bien fixer les choses à la face du monde.

d) Donc cela veut dire que tout ce qui porte la marque républicaine devrait disparaitre de France occupée. Je suppose que la BDF et le Trésor ont évacué ou détruit tout ce qui servait à faire les pièces, billets, les timbres, monnaies, médailles, et que les administrations ont mis à l'abri leurs archives principales( du 10 juin au 31 Août ça laisse quand même du temps, et çà peut être stocké en Espagne dans un premier temps.).

Mais il ne faut pas oublier que, même si 6 millions de réfugiés passent en Espagne, il restera 34 millions de français qui ont besoin d'une monnaie pour faire des échanges, et qui garderont encore des billets en fransc et des comptes. Voilà pourquoi, la solution "pratique" c'est d'abandonner le franc pendant toute la durée de la guerre, puisqu'il est indissolublement lié à l'économie de la zone occupée. On doit pouvoir faire de ça un très beau moment de propagande! Quelques mesures pratiques devront être prises pour le maintien d'un minimum de services gérés par ceux qui restent, dans le cadre de mesures conservatoires dans l'attente que les autorités d'occupation prennent le relais.
Notamment il sera proposé de transférer sous forme de bons du trésor NOMINATIFS convertis en FCFA les avoirs financiers que ceux qui restent en zone occupée voudront soustraire à l'occupant.

e) accessoirement, ça fera comprendre à un maximum de français qu'il s'agit d'une lutte totale, à mort, contre les nazis et que les "tièdes" risquent dans faire les frais. Puisqu'on se prend une pâtée sur le territoire national, il faut donc mettre à l'abri hors d'atteinte des allemands, un maximum de forces de toutes nature , et principalement économiques. Là aussi, puisque matériellement tout ne peut être déménagé en AFN, je suis certain que l'Espagne serait très intéressée à voir débarquer des entreprises françaises entières venant reprendre leurs activités civiles sur son sol.

Il me semble que FTL doit tester un maximum de pistes, militaires comme non militaires, dans le but, non pas de voir si à la marge on peut "démontrer" la faisabilité de changements mais plutôt de savoir finalement si une attitude RADICALEMENT DIFFERENTE à partir du 10 juin 1940 aurait pu changer de manière importante l'avenir de la France, par un déroulement différent de la guerre, de ses relations avec ses alliés, de la sortie de guerre et des possibilités ultérieures d'une histoire pouvant être radicalement différente d'OTL.

Donc je suis d'accord pour qu'on démine toutes les difficultés pour leur trouver une solution et s'il n'y en a pas pour trouver autre chose
.
En revanche, si la réponse c'est "on pourra pas le faire parce que untel trainera les pieds".....je réponds qu'on est sous le régime des pouvoirs d'exception, dans le cadre d'une guerre totale et que dans ce cas le untel à toutes les chances d'être en tete de liste de "saharage" , d'être accusé de défaitisme (d'ailleurs il y a un passage où le point est clairement dit par Reynaud?) ou s'il insiste trop lourdement d'avoir quelques incidents domestiques ou automobiles fort dommageables pour sa petite santé.

Citation:
- en matière sociale (assurances, retraite) : quid des familles séparées par la guerre (l'homme dans l'armée, la femme et les enfants restés en Métropole) ?

Excellente question!
Du fait de la Loi de séparation, le gouvernement français ne s'occupe plus de ce qui se passe en métropole. Cela n'empêche pas de préparer l'avenir et de conserver tous les droits de la famille, droits qu'ils recouvrent instantanément dès qu'ils se trouvent hors de France occupée, excellent moyen d'inciter les familles des combattants à passer en Espagne puis en AFN où les femmes trouveront du travail pour soutenir l'effort de guerre et les enfants une éducation, au lieu de subir les privations en zone occupée, et où le mari pourra les retrouver en permission et combattre plus tranquille en sachant qu'ils ne risquent pas de rétorsion de la part de l'occupant nazi (au fait ce point a-t-il déjà été abordé?!)

Citation:
- pour les entreprises et banques : il y a des industriels désireux de soutenir le gouvernement qui n'accepteront pas facilement la nationalisation


industriels ou banquiers?

Côté industriels il y a déjà un certain nombre d'entreprises qui sont nationalisées et notamment celles de 1936 avec par exemple les constructions aéronautiques.
Côté banques, le "dommage" est très secondaire et ne touche pas les activités gestion de portefeuille et banque d'affaire (la séparation a duré jusque vers la fin des années 60!).

Il suffit de faire savoir, qu'en vertu de la Loi de séparation, les entreprises qui collaboreraient avec l'occupant (et notamment tous ses fournisseurs pour quelque produit que ce soit) seraient CONFISQUEES et que leurs dirigeants auraient à répondre d'intelligence avec l'ennemi en temps de guerre;
Ce qui devrait faire comprendre à beaucoup l'intérêt de déménager leurs activités hors du territoire occupé: priorité à l'Empire évidemment , mais Espagne, Portugal, USA, Canada , Amérique du Sud et Océanie restent ouverts. IL y a toute une économie moderne à construire en AFN et AOF, leurs compétences sont les bienvenues et il y aura de l'argent à gagner.

Parmi les mesures d'incitation, on pourrait concevoir d'un système de nationalisation des biens laissés en France occupée, en échange de titres de dette spéciaux, transformables progressivement après la fin de la guerre en bons du trésor. Le gouvernement s'emploiera à obtenir des indemnisations de l'Allemagne et de l'Italie. En attendant, ces titres de dette pourraient être utilisés par les banques et industriels par exemple pour acheter des concessions minières, ou pour payer 50% des impôts, ou comme garantie pour des prets.

Tout ce petit monde doit comprendre qu'on change d'ère et que le passé est révolu! que sera l"'avenir, nul ne le sait en 1940 mais s'ils veulent y participer et en profiter, il s'agit qu'ils soient moteurs et non pas à reculons

Citation:
Je pense que la réalité sera davantage improvisée.

MDR! c'est typiquement français çà! Tous les ministères ont les placards pleins de rapports soigneusement bloqués par tout un tas de vieilles badernes sans imagination? assises uniquement sur leur plan de carrière! la solution est ...chez Charlemagne... L'envoi de "missi-dominici" chargés d'aller rencontrer les services "exécutifs" et de recruter pour le départ immédiat vers l'AFN, en laissant les badernes dormir dans leurs bureaux et emmerder les allemands Smile

Citation:
Pour la monnaie, ne pas oublier qu'il y aura certainement une circulation de devises entre la Métropole et l'AfN (dans un sens comme dans l'autre). Ceci impose certainement de conserver le Franc. Soit-dit en passant, ceci concerne également la fausse monnaie émise par les deux camps ...

Ben justement, pour éviter ce genre de désagrément, plus le marché noir,etc, je suis pour l'interruption de cette circulation et pour la favoriser, pour la quasi suppression des billets (garder juste des petites coupures et des pièces permettant les menues dépenses quotidiennes et de basculer sur les comptes bancaires, virements et chèques (d'où l'intérêt d'un système unique)
Ainsi, on aura très rapidement la séparation entre la france occupée et le franc et la france combattante et le FCFA. ce qui permettra à la fin de la guerre de faire une réforme monétaire, avec une convention sélective des francs en FCFA (sur justification de leur provenance).

Citation:
Dès le 10 Juin, des groupes d'experts ont travaillé [...]

C'est sans doute très optimiste ...

non c'est absolument indispensable, et tout à fait faisable, toutes affaires cessantes, sinon tout le scénario FTL ne sera qu'un théâtre de marionnettes sans consistance! Il ne faut d'ailleurs pas des centaines de personnes! Quand on prend la décision de déménager un Etat, on ne fait pas comme ce foutraque de Napoléon, on s'occupe AUSSI de l'intendance qui sinon ne suit pas forcément quand on a besoin d'elle:-)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
JMT



Inscrit le: 13 Avr 2008
Messages: 27
Localisation: 97400- ST DENIS

MessagePosté le: Mar Aoû 12, 2008 09:31    Sujet du message: Re: Du nerf dans la guerre 2... Répondre en citant

Martel a écrit:
Rebonsoir,

bonjour!

Citation:
Concernant, la capacité de prévoir à l'avance dès le 10 juin, cela parait un peu idéal.

SI la prévision n'est pas faite "à l'avance" c'est plus une prévision Smile
En fait, il s'agit surtout de poser quelques principes de réorganisation absolument indispensables pour "déplacer la République Française" en AFN et non pas faire un remake de l'Ile d'Elbe.....dans l'attente du Waterloo final!
C'est la guerre, il y a les pouvoirs spéciaux, il va y avoir un énorme traumatisme dont il faut absolument profiter pour faire une véritable révolution "invisible" pour extirper les principaux blocages et notamment le parlementarisme

Citation:
Un courant de haut-fonctionnaires existe en OTL favorable à une forme de planification de l'économie. Mais je crains que toutes ces mesures ne puissent être prises aussi rapidement. Il y aurait là un changement à 180° des habitudes et des pratiques de l'époque.


La plus grande défaite militaire de la France depuis 70 ans justifie bien ce changement à 180°, beaucoup plus constructif que de couper les têtes des "responsables" (les laisser en métropole est bien suffisant à condition qu'on contrôle leur pouvoir de nuisance:-)


Citation:
Quelques unes peut être mais toutes non.

je sais bien qu'on n'avait pas d'ordinateurs à l'époque mais les cerveaux avaient autant de neurones....Et avec 6 millions de réfugiés, il y en aura dans le tas qui pourront gérer et préparer les décrets-lois.

Citation:
Après le déménagement, par contre, tous ces sujets à des degrés divers vont se poser. Ils feront débat dans le gouvernement et dès 1941 au parlement. (La loi impose au parlement de revoir les décisions prises par le gouvernement.)


Tout à fait.s elon la constitution de la IIIe mais avec quel parlement?
Si la nationalité française avec le droit de vote est donnée aux 40 à 45 millions d'habitants de la partie libre de l'Empire, soit une vingtaine de millions d'électeurs potentiels, femmes comprises, dont 4 à 5 millions de réfugiés de métropole, on devrait pouvoir faire élire un parlement complètement différent de l'ancien, déjà beaucoup plus jeune, plus "actif", ayant des préoccupations différentes: gagner la guerre et développer l'Empire, puis seulement reconstruire la métropole. Peu importe que ce soit Reynaud ou De Gaulle (probablement le duo serait idéal) qui conduise la campagne électorale.

Il faudrait d'ailleurs élire d'abord une constituante pour réorganiser à titre provisoire (mais qui souvent devient définitif) l''Union Francophone, afin de motiver ses populations dans l'effort immense qu'on leur demande

Il y a un précédent historique dont on peut s'inspirer. Quand Napoléon a envahi le Portugal, la Cour est partie au Brésil et l'Empereur régnant n'est jamais plus revenu à Lisbonne, préférant l'Outre-mer moins sclérosé.

La France de la 3eme république est morte et bien morte même s'il restera quelques momies qui s'y accrocheront. Il faut que la propagande gouvernementale conforte les esprits déjà préparés par la déroute militaire que cela doit se traduire par une renaissance sous un autre régime politique. "Plus jamais ça" doit devenir le leitmotiv officiel!

Cdlt

Martel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 6009
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mar Aoû 12, 2008 10:34    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques remarques :
- impossible de réunir le parlement avant le grand Déménagement
- l'évacuation n'est pas sereine jusqu'au 31/8, ça commence à se faire sous les bombes allemandes dès la mi-juillet
- pour l'argent, je pense impossible de cesser tout trafic entre la métropole et l'empire : les soldats voudront envoyer de l'aide à leur famille et dans certains cas c'est le contraire qui se produira
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Martel



Inscrit le: 17 Aoû 2007
Messages: 252
Localisation: Paris, France

MessagePosté le: Mar Aoû 12, 2008 20:31    Sujet du message: Des élections dans une France déménagée... Répondre en citant

Bonsoir,

concernant la situation des institutions, cf l'annexe 45 qui fait le point sur le sujet en FTL et sur l'évolution du régime parlementaire.

Moi qui pensait être révolutionnaire...en laissant entrevoir une possible évolution plus précoce qu'en OTL vers une constitution de type "parlementarisme rationalisé"... avec une réforme de l'équilibre des pouvoirs...

Citation:
Tout à fait.s elon la constitution de la IIIe mais avec quel parlement?
Si la nationalité française avec le droit de vote est donnée aux 40 à 45 millions d'habitants de la partie libre de l'Empire, soit une vingtaine de millions d'électeurs potentiels, femmes comprises, dont 4 à 5 millions de réfugiés de métropole, on devrait pouvoir faire élire un parlement complètement différent de l'ancien, déjà beaucoup plus jeune, plus "actif", ayant des préoccupations différentes: gagner la guerre et développer l'Empire, puis seulement reconstruire la métropole. Peu importe que ce soit Reynaud ou De Gaulle (probablement le duo serait idéal) qui conduise la campagne électorale.

Il faudrait d'ailleurs élire d'abord une constituante pour réorganiser à titre provisoire (mais qui souvent devient définitif) l''Union Francophone, afin de motiver ses populations dans l'effort immense qu'on leur demande


Donner le droit de vote à tous les habitants de l'empire ( avec donc en prérequis la nationalité française), créer un constituante sur la base d'une consultation éléctorale ou une bonne partie des français ne peut participer, même si pour l'occasion les femmes françaises "libres peuvent voter me parait être trop radical même pour 1940. Il y a le risque de perdre le caractère démocratique du règime ou du moins d'en être accusé, et donc de créer du doute là ou l'objectif premier est de montrer que même à terre et sans perdre son âme la République continue à se battre pour libérer ses enfants.


Par contre, l'évolution de l'empire mérite qu'on s'y attarde plus.
Ce qui peut nous valoir un discours de "Brazzaville" FTL plus conclusif qu'en OTL .Une réflexion plus poussée de l'évolution de l'empire en "communauté" ou "Union" est tout à fait possible. L'assemblée est ce qu'elle est mais elle est légitime et légale et peut donc prendre des décisions engageant le pays alors qu'en OTL la France Libre de De Gaulle se considérait comme le garant des territoires à remettre à la fin de la guerre au peuple français et donc avait peu de latittude pour modifier ce qui existait avant guerre pour l'empire.

Par ailleurs les personnels politiques de la 3è n'étaient pas tous "sclérosés" et de grands serviteurs du pays se retrouvaient en leur sein. Je pense qu'il est possible de manoeuvrer l'empire vers le sens qui est indiqué sans faire le "grand soir" constitutionnel indiqué plus haut et ce via le parlement.
Ce qui change en FTL par rapport à la IIIè classique est que le pouvoir éxécutif est moins "renversable" et peut donc mener une politique à plus long terme sans craindre pour sa longévité.

Mandel est tout à fait indiqué pour cette tâche en tant qu'ancien ministre des colonies et ayant les qualités d'organisateur et le poids politique nécessaire pour proposer une évolution de l'empire.

Tout cela peut faire une annexe sur l'empire en reprenant ce qui a déjà été écrit sur le sujet et un débat parlementaire indécis sur ce thème.

Citation:
Il y a un précédent historique dont on peut s'inspirer. Quand Napoléon a envahi le Portugal, la Cour est partie au Brésil et l'Empereur régnant n'est jamais plus revenu à Lisbonne, préférant l'Outre-mer moins sclérosé.


Oui mais dans notre cas, il est prévu de revenir en métropôle... Very Happy

Citation:
La France de la 3eme république est morte et bien morte même s'il restera quelques momies qui s'y accrocheront. Il faut que la propagande gouvernementale conforte les esprits déjà préparés par la déroute militaire que cela doit se traduire par une renaissance sous un autre régime politique. "Plus jamais ça" doit devenir le leitmotiv officiel!


Je suis d'accord sur la mort effective de la 3è mais avant de changer de régime il faut faire avec ce qui reste de l'ancien car seul le peuple français dans son ensemble peut valider un tel changement en tout cas

Concernant le plus jamais cela cf le discours de Paul Reynaud devant la nouvelle assemblée en janvier 1941...

Bonne soirée

Martel
_________________
"Enfin le cardinal a terminé son sort.
Français, que dirons nous de ce grand personnage ?
Il a fait la paix, il est mort :
Il ne pouvait pour nous rien faire davantage. "
Epithaphe anonyme du Cardinal de Mazarin.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JMT



Inscrit le: 13 Avr 2008
Messages: 27
Localisation: 97400- ST DENIS

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2008 13:53    Sujet du message: Quelle monnaie pour la France Combattante?(Des élections dan Répondre en citant

salut loic

loic a écrit:
Quelques remarques :
Citation:
- impossible de réunir le parlement avant le grand Déménagement

raisons objectives à cà? impossibilité de réunir au même endroit la moitié des membres de chaque assemblée?

Tout ce qu'on leur demande (plutôt symboliquement d'ailleurs) c'est qu'elles votent sur le sol métropolitain, leur déménagement en AFN et décident qu'à compter de ce jour leur effectif "légal"sera, jusqu'à la fin de l'occupation de la métropole, constitué des membres étant arrivés au nouveau siège de chacune.

Dans le cadre de l'évolution vers l'Union Francophone, les élus métropolitains constitueraient les deux chambres de la future république française qui voteraient la création de l'UF, au nom des électeurs métropolitains, comme le feraient les représentants des ex colonies et protectorats.
Dès la création de la RFNA,de la ROA et de la RCA, celles-ci éliront leurs propres chambres et sénats pour s'autoadministrer.
A titre transitoire, seul le Conseil des Etats de l'Union pourra être réuni en totalité(équivalent du Senat, membres élus par les assemblées des républiques), le Conseil des Peuples de l'Union, devant attendre pour élire ses membres métropolitains la libération du territoire.


Citation:
- l'évacuation n'est pas sereine jusqu'au 31/8, ça commence à se faire sous les bombes allemandes dès la mi-juillet


31/8 ou 3/8???

Doit-on supposer que les allemands bombardent sciemment des convois civils de réfugiés fuyant vers l'Espagne??? C'est pas vraiment autorisé par les conventions de Genève? J'espère que les actualités cinématographiques et les services de propagande filment pour que Roosevelt et les autres neutres puissent s'en servir Smile

Citation:
- pour l'argent, je pense impossible de cesser tout trafic entre la métropole et l'empire : les soldats voudront envoyer de l'aide à leur famille et dans certains cas c'est le contraire qui se produira


En OTL cela a pu se produire entre la zone libre et les parties d'empire qui n'étaient pas encore ralliées à la France Libre ou via des magouilles par le biais de la Suisse ou du Portugal ou autre pays neutre pouvant servir d'intermédiaire.
Je ne pense pas que cela se soit poursuivi apres novembre 42 et que les allemands aient accepté que des familles françaises envoient de l'argent à des SOLDATS combattant contre le Reich!!!!

En FTL, je ne vois pas comment cela peut être concevable dans le cadre d'une guerre totale et d'une occupation complète de la métropole, sachant qu'il n'y a de surcroit aucune garantie que l'argent arrive au destinataire .

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3638
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2008 16:56    Sujet du message: Répondre en citant

concernant les bombardements sur les civils, le public americain est au courant depuis au moins la hollande (si ce n'est l'espagne Wink ), franck capra reprendra d'ailleurs rapidement l'idée dans ses films.
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pontus



Inscrit le: 15 Déc 2006
Messages: 80
Localisation: Port-au Prince

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2008 19:35    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Je vois apparaitre ceci qui m'intrigue un peu :

Citation:
je sais bien qu'on n'avait pas d'ordinateurs à l'époque mais les cerveaux avaient autant de neurones....Et avec 6 millions de réfugiés, il y en aura dans le tas qui pourront gérer et préparer les décrets-lois

Aurais-je loupé un épisode d'où sortent-ils ?
_________________
"Tant que le militaire ne tue pas, c'est un enfant.
On l'amuse aisément. N'ayant pas l'habitude de penser, dès qu'on lui parle il est forcé pour vous comprendre de se résoudre à des efforts accablants." Céline
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pontus



Inscrit le: 15 Déc 2006
Messages: 80
Localisation: Port-au Prince

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2008 19:37    Sujet du message: Répondre en citant

Pontus a écrit:
Bonjour,

Je vois apparaitre ceci qui m'intrigue un peu :

Citation:
je sais bien qu'on n'avait pas d'ordinateurs à l'époque mais les cerveaux avaient autant de neurones....Et avec 6 millions de réfugiés, il y en aura dans le tas qui pourront gérer et préparer les décrets-lois

Aurais-je loupé un épisode, d'où sortent tous ces gens ?



Amicalement Pontus
_________________
"Tant que le militaire ne tue pas, c'est un enfant.
On l'amuse aisément. N'ayant pas l'habitude de penser, dès qu'on lui parle il est forcé pour vous comprendre de se résoudre à des efforts accablants." Céline
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 6009
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2008 20:14    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense déraisonnable de vouloir réunir le parlement pendant le Grand Déménagement. La consigne est donnée : direction l'AfN et que chacun se dém....
Je ne vois pas pourquoi il faudrait voter quelque chose avant de partir concernant les effectifs du Parlement.
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
patzekiller



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 3638
Localisation: I'am back

MessagePosté le: Mer Aoû 13, 2008 22:03    Sujet du message: Répondre en citant

il y a eu justement un sujet ou toute la partie politique a été abordée (revision constitutionnelle et autres...)
_________________
www.strategikon.info
www.frogofwar.org
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JMT



Inscrit le: 13 Avr 2008
Messages: 27
Localisation: 97400- ST DENIS

MessagePosté le: Jeu Aoû 14, 2008 10:43    Sujet du message: Répondre en citant

loic a écrit:


Citation:
Je pense déraisonnable de vouloir réunir le parlement pendant le Grand Déménagement.


Pour quelle raison? Sous la III, c'est lui qui représente la légitimité nationale, pas l'exécutif!

Citation:
La consigne est donnée : direction l'AfN et que chacun se dém....


Pour les individus lambdas c'est déjà pas le top, mais pour les symboles de la république ça fait carrément retraite de Russie. Bonjour le symbole, pour ceux qui restent et pour les medias. On ne va pas transformer les français de 40 en germains mais on peut quand même un effort pour présenter un autre spectacle que répéter en FTL Juin 40 en OTL !!!!

Citation:
Je ne vois pas pourquoi il faudrait voter quelque chose avant de partir concernant les effectifs du Parlement.

Peut-être faudrait-il se demander si le pouvoir exécutif a le droit de déplacer le Parlement hors de ses sièges légaux, de le réunir (ou de ne pas le réunir) ailleurs. Je ne pense pas que ce soit dans la constitution de la IIIè? peut-être est-ce prévu dans une loi organique? est-ce que c'est inclus dans la loi sur les pouvoirs spéciaux?

Toujours pour le côté symbolique et pour respecter l'esprit de la séparation des pouvoirs, c'est aux chambres elles-même à voter leur déplacement, et par là de soutenir la proposition gouvernementale de transporter le siège des pouvoirs publics en AFN pour y poursuivre la guerre.

Et puisqu'elles sont réunies, en profiter pour voter en urgence ma proposition de "Loi de Séparation" pour faciliter la vie de l'Etat ultérieurement (et emmerder un max les allemands comme Hitler le redoute devant cette france qui stupidement refuse de capituler Smile pour bien signifier au monde entier, et aux allemands en premier qu'on ne fuit pas comme des rats quittant un navire en perdition mais qu'on va en AFN pour poursuivre la guerre jusqu'à la victoire finale, et que les nazis et leurs alliés n'ont rien de bon à attendre de la France.

Ce serait tout d'abord très certainement fortement apprécié par le peuple anglais qu'il faut quand même remercier de ses efforts (après tout, du fait de son insularité, il n'est pas strictement obligé de se sacrifier avec nous même si stratégiquement c'est un bon calcul)

Ce serait étudié avec intérêt aux USA et en Espagne, pour des raisons différentes mais dont certaines pourraient se rejoindre, ce qui faciliterait la tâche (notamment en permettant aux 6 millions de réfugiés français en Espagne d'exister).

Enfin, il y a des parties du monde où la France a des sympathies (Brésil par exemple) où cela pourrait servir de point de départ à des coopérations renforcées (notamment industrielles), histoire de n'être pas pieds et poings liés à la merci des USA.


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> La France en exil Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com