Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Réorganisation de l'armée française : les sous-officiers

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> La France en exil
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Sep 11, 2007 14:24    Sujet du message: Réorganisation de l'armée française : les sous-officiers Répondre en citant

Bonjour,

Je m'interroge sur deux sujets :
- les écoles pour former les cadres (officiers et sous-officers) des trois armes en AFN FFL (Chechell ?)
- dans l'armée française (OTL) de 1940, comment un soldat "normal" (seconde classe ?) peut-il devenir sous-officier ? et selon quel cursus de formation ?

Merci par avance...
_________________
Laurent


Dernière édition par ladc51 le Lun Aoû 23, 2010 16:30; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zarbi



Inscrit le: 18 Oct 2006
Messages: 5

MessagePosté le: Mar Sep 11, 2007 16:15    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Pour un soldat de 2eme classe en 1940, on peut devenir assez rapidement sous-officier surtout si on est bachelier ou universitaire. Après les classes, on fait le peloton d'élèves caporaux. Si on le réussit, après quelques mois comme caporal, on fait le peloton d'élèves sous-officiers, plus dur. A la fin en cas de réussite, on devient sergent (sosu-officier). Dans les 2 cas, l'intégration dans les pelotions formateurs se fait sur proposition de la hiérarchie. C'est le système en temps de paix.
En temps de guerre comme ici, il y a aussi la promotion au feu. Soit en cas d'exploit, soit surtout pour remplacer les cadres tombés au feu (mort, blessé, prisonnier, disparu). Le système n'a guère changé depuis la 1ere Guerre Mondiale.

Zarbi
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1405

MessagePosté le: Mar Sep 11, 2007 17:03    Sujet du message: Répondre en citant

En OTL, l'avancement de la troupe dépent des besoins immédiats et de l'avis des chef directs globalement jusqu'à sergent chef.

Au dela, c'est plus compliqué:

l'avancement aux grades de sergent major, adjudant et adjudant chef est en général réservé aux engagés.

Au grade de sergent chef, l'habitude était de proposer les méritants en fonction des besoins au grade de sous lieutenant après, si possible, passage par Cherchel.

A partir de là, certaines catégories de militaires n'accédait jamais à l'épaulette: les natifs, les originaires des zones germanique, italienne et espagnole en particulier.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ladc51



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1261
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Sep 11, 2007 17:49    Sujet du message: Répondre en citant

Merci !

Et dans le cas particulier auquel je pense : promotion "au feu" pour un 2e classe non bachelier ?

Y a-t-il un endroit où localiser, en FTL, les pelotons formateurs de sous-off ? en AFn ? au front en Grèce ?
_________________
Laurent
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finen



Inscrit le: 17 Oct 2006
Messages: 1405

MessagePosté le: Mar Sep 11, 2007 18:49    Sujet du message: Répondre en citant

Je suppose que comme en OTL, un soldat de valeur même non bachelier avancera plus rapidement qu'un bachelier moyen.


Il n'aura alors comme seul formation hors régiment que le brevet de chef de section dès qu'il sera proposé à cette fonction, le stage ayant généralement lieu à Cherchel en OTL, je ne pense pas qu'il en soit autrement FTL.

Pour exemple, l'un de mes grand-père est rentré soldat au service militaire en 37 et a fini sergent chef, chef de section de transport dès 43.
Il a été démobilisé en 45 avec une proposition d'entrée a Cherchel sous condition d'engagement en indochine.
Pour comparaison, l'un de ses camarade instituteur incorporé comme lui en 37 est passé sergent à sa demande en 44, est resté en garnison en allemagne où il a eu une proposition pour l'ESM en 46 et a fini étoilé.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> La France en exil Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com