Fantasque Time Line Index du Forum Fantasque Time Line
1940 - La France continue la guerre
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Europe occupée - Mai 1944
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - En France occupée
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Anaxagore



Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 10218

MessagePosté le: Ven Juil 07, 2023 08:12    Sujet du message: Répondre en citant

Et bien, pour les résistants communistes italiens, la ligne de séparation entre les amis et les ennmis est claire... tous les non-communistes sont des ennemis. Crying or Very sad
_________________
Ecoutez mon conseil : mariez-vous.
Si vous épousez une femme belle et douce, vous serez heureux... sinon, vous deviendrez un excellent philosophe.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mikey1983



Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 265
Localisation: Helsinki, Finland

MessagePosté le: Ven Juil 07, 2023 09:15    Sujet du message: Répondre en citant

Anaxagore a écrit:
Et bien, pour les résistants communistes italiens, la ligne de séparation entre les amis et les ennmis est claire... tous les non-communistes sont des ennemis. Crying or Very sad


https://www.youtube.com/watch?v=WboggjN_G-4

LORETTA: And the People's Front of Judea.

P.F.J.: Yeah. Splitters. Splitters...

REG: ... What?

LORETTA: The People's Front of Judea. Splitters.

REG: We're the People's Front of Judea!

LORETTA: ... Oh. I thought we were the Popular Front.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 13890
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Juil 07, 2023 11:42    Sujet du message: Répondre en citant

17 mai
Pour Paris
Grèves, encore
Paris
– Environ deux mille fonctionnaires manifestent Place de l’Hôtel de Ville. Plusieurs corporations parisiennes basculent du côté des grévistes ! Ainsi, les gaziers-électriciens, les postiers, les métallurgistes, les traminots, les conducteurs de bus, les infirmiers et les employés de pompe funèbres (!) décident de cesser leurs activités. La plupart des boutiques sont à présent fermés et les théâtres ne font guère de zèle. L’électricité n’est plus disponible qu’à la nuit tombée… Bref, le petit peuple parisien, fidèle à sa tradition, est mûr pour une nouvelle insurrection.
Sentant probablement le vent tourner, le préfet Bonny a signé la veille l’ordre de libération de plusieurs centaines de détenus des prisons parisiennes encore sous le contrôle des dernières forces du NEF. Dans la soirée, Kittel accepte de contresigner cette instruction pour gagner du temps. En effet, adoptant la tactique des officiers coloniaux en terre lointaine, il pactise avec les autochtones pour se laisser le temps d’appliquer sa stratégie. De toute façon, le NEF période Doriot n’a jamais fait grand cas des apparences et a abandonné aux autorités allemandes les Résistants qui semblaient les plus dangereux. Ces prisonniers ont déjà été transférés par certains des derniers convois quittant Paris vers les camps de concentration, quelque part à l’est.

La main du Destin…
Centre d’entraînement de la Panzer Kompanie Paris et de la 325. Panzerjäger Kompanie (Garches)
– Si l’effondrement du front normand ne laisse aucun espoir de tenir à l’ouest de la Seine, il reste indispensable de freiner autant que faire se peut la marche en avant des Alliés. L’arrivée toute récente à Paris d’une importante dotation de Panzerfausts, accompagnés de quelques instructeurs spécialisés, laissait espérer pouvoir livrer de nombreuses actions de retardement des forces blindées alliées pour couvrir l’évacuation de la capitale, le franchissement de la Seine et la destruction des ponts sur ce fleuve. C’est pourquoi Kittel a envoyé toute la 325. PzrJgr Kompanie se former à la pratique de ce nouvel engin antichar.
Malheureusement pour les projets du Generalleutnant, une gigantesque explosion vient troubler la quiétude de la petite ville de Garches. Le dépôt de munitions où étaient stockés les Panzerfausts vient de sauter ! On compte plus de 120 morts parmi les soldats allemands, dont la plupart des instructeurs spécialisés en combat d’infanterie antichar. Et avec les Panzerfausts ont disparu une bonne partie des explosifs rassemblés pour détruire ponts et monuments parisiens ! Une attaque aérienne furtive dûment écartée, on pense évidemment à un sabotage de la Résistance, et des rumeurs courent bientôt, tant dans le camp militaire que dans la population. En fait, on saura après la guerre que la Résistance n’était pour rien dans l’affaire : il ne s’agissait que d’un accident stupide, entachant quelque peu la réputation de professionnalisme de la Heer !
A l’annonce de cette catastrophe, Heinrich Kittel a bien du mal à réagir. Son idée de mener des actions retardatrices sur les axes principaux de la capitale, avant de faire sauter au dernier moment les ponts sur la Seine, est à l’eau ! Il n’en a plus les moyens, et il a du mal à trouver une solution de remplacement. Il finit par accepter d’appliquer la stratégie de son chef d’état-major, le colonel von Unger : s’appuyer sur les fortins du XIXe siècle à l’ouest et au sud de la capitale et sur quelques bastions solidement préparés dans Paris pour contrôler les axes de circulations principaux. On pourrait ainsi gagner du temps tout en rassemblant, vaille que vaille, ce qu’on pourra trouver d’explosifs pour faire le plus de mal possible. Sept décennies après la Commune, une bataille pour Paris très similaire se prépare…


Dernière édition par Casus Frankie le Ven Juil 07, 2023 18:27; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loic
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 9139
Localisation: Toulouse (à peu près)

MessagePosté le: Ven Juil 07, 2023 11:55    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
les employés de pompes funèbres


Concernant les explosifs, ça ne doit pas être les seuls bien sûr, mais je rappelle que le plus gros vient des réserves de la Kriegsmarine.

L'explosion du dépôt de munitions est OTL ?
_________________
On ne trébuche pas deux fois sur la même pierre (proverbe oriental)
En principe (moi) ...


Dernière édition par loic le Ven Juil 07, 2023 12:06; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Casus Frankie
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 13890
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Juil 07, 2023 12:00    Sujet du message: Répondre en citant

En effet, OTL (je l'avais demandé à l'auteur, Tyler) - un truc pareil, et par une faute professionnelle de la Heer en plus, on n'aurait pas pu l'inventer.

Paris est une ville chanceuse.
_________________
Casus Frankie

"Si l'on n'était pas frivole, la plupart des gens se pendraient" (Voltaire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LaMineur



Inscrit le: 12 Oct 2009
Messages: 421

MessagePosté le: Ven Juil 07, 2023 12:28    Sujet du message: Répondre en citant

Casus Frankie a écrit:
Et avec les Panzerfausts ont disparu une bonne partie des explosifs rassemblés pour détruire ponts et monuments parisiens !

C'est "une bonne partie" qui a disparu, pas "des explosifs". Donc on devrait plutôt lire
Citation:
Et avec les Panzerfausts a disparu une bonne partie des explosifs rassemblés pour détruire ponts et monuments parisiens !

Pendant que j'y suis, le pluriel allemand de Panzerfaust est Panzerfäuste. En français, j'ai un doute.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
John92



Inscrit le: 27 Nov 2021
Messages: 1069
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Ven Juil 07, 2023 13:14    Sujet du message: Répondre en citant

...
La plupart des boutiques sont à présent fermés (fermées) et les théâtres ne font guère de zèle.
...
_________________
Ne pas confondre facilité et simplicité
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kenneth MacKenzie



Inscrit le: 20 Mar 2010
Messages: 105

MessagePosté le: Sam Juil 08, 2023 11:42    Sujet du message: Répondre en citant

détail

Dernière édition par Kenneth MacKenzie le Lun Juil 17, 2023 20:53; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kenneth MacKenzie



Inscrit le: 20 Mar 2010
Messages: 105

MessagePosté le: Sam Juil 08, 2023 13:41    Sujet du message: Répondre en citant

détail

Dernière édition par Kenneth MacKenzie le Lun Juil 17, 2023 20:14; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
GLUCKAUF



Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 35
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Sam Juil 08, 2023 14:13    Sujet du message: Répondre en citant

D'accord avec Kenneth MacKenzie : le mot "traminot" n'est pas approprié . D'autre part, les derniers tramways de Paris intra-muros ont disparu en 1938, donc ce n'est pas une profession qui risque de se mettre en grève.
HS : j'ai toujours sur le feu le texte sur les chemins de fer ; j'espère pouvoir soumettre aux membres de la FTL les chapitres allant de 1941 à 1943 d'ici fin aout.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 5525
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Sam Juil 08, 2023 17:26    Sujet du message: Répondre en citant

Kenneth MacKenzie a écrit:
Casus Frankie a écrit:
17 mailes traminots

Le terme traminot semble être apparu plus tard (1960-70 sans doute), je pense qu'à l'époque le conducteur de Tramway étaient encore appelé Wattman.

Wattman est un anglicisme à une époque où, s'il y en avait déjà pas mal, ils étaient loin d'être omniprésents comme aujourd'hui dans le Français courant.

Peut-être juste chauffeur ou conducteur de tramway ?
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kenneth MacKenzie



Inscrit le: 20 Mar 2010
Messages: 105

MessagePosté le: Sam Juil 08, 2023 18:26    Sujet du message: Répondre en citant

détail

Dernière édition par Kenneth MacKenzie le Lun Juil 17, 2023 20:14; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
GLUCKAUF



Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 35
Localisation: FRANCE

MessagePosté le: Sam Juil 08, 2023 18:31    Sujet du message: Répondre en citant

Un anglicisme qui a perduré dans les mines de fer de Lorraine jusqu'aux années 80, pour désigner les mécaniciens conduisant les locomotives électriques au fond (ARBED , Lormines ...)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Imberator



Inscrit le: 20 Mai 2014
Messages: 5525
Localisation: Régions tribales au sud-ouest de Nîmes.

MessagePosté le: Sam Juil 08, 2023 18:47    Sujet du message: Répondre en citant

OK ! Je passe.

Mais ça reste rétrospectivement surprenant. (on en apprend vraiment tout les jours)
_________________
Point ne feras de machine à l'esprit de l'homme semblable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bob Zoran



Inscrit le: 19 Nov 2017
Messages: 272

MessagePosté le: Sam Juil 08, 2023 19:11    Sujet du message: Répondre en citant

GLUCKAUF a écrit:
D'accord avec Kenneth MacKenzie : le mot "traminot" n'est pas approprié . D'autre part, les derniers tramways de Paris intra-muros ont disparu en 1938, donc ce n'est pas une profession qui risque de se mettre en grève.
HS : j'ai toujours sur le feu le texte sur les chemins de fer ; j'espère pouvoir soumettre aux membres de la FTL les chapitres allant de 1941 à 1943 d'ici fin aout.


Disparu à Paris en 1938 mais qui a perduré en région parisienne jusqu'en 1957 (à Versailles), le texte de la chrono peut inclure les wattmen/traminots de l'ensemble de la région.

Eh oui un anglicisme ancien mais comme tramway après tout, qu'on utilise encore, ou bogie et trolley également. Beaucoup de ces termes sont d'origine américaine à vrai dire, à l'origine les USA innovaient dans le domaine du ferroviaire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fantasque Time Line Index du Forum -> 1944 - En France occupée Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Page 6 sur 10

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com